Vous n'avez encore accédé à aucune fiche…

dvd : Flash Gordon

Date de sortie : 15 octobre 2008

Flash Gordon - Saison 1

Film

Support

Bonus

Acteurs : Eric Johnson, Gina Holden, Karen Cliche, Jody Racicot, John Ralston

Créateur : Peter Hume

Langues : Français (2.0), Anglais (5.1)

Sous-titres : Français

Zone : Zone 2

Format image : 1.77 - 16/9 compatible 4/3

Nombre de disques : 6

Editeur : Buena Vista Home Entertainment

Date de sortie : 15 octobre 2008

Durée : 22 épisodes - 17 heures

Disponible en DVD

L'histoire

Le Docteur Gordon a découvert une technologie qui permet de passer de la Terre à la planète Mongo. Flash a 13 ans lorsque son père disparaît dans un incendie et n’a aucune connaissance de ses recherches scientifiques. A l’âge de 26 ans, il découvre que son père n’est peut-être pas mort et qu’il pourrait le sauver. Avec le Docteur Hanz Zarkov, ancien collaborateur de son père, il se rend sur la planète Mongo, alors même que l’Empereur Ming fomente la soumission de la Terre...

Le retour de Flash Gordon - Flash Gordon
Le retour de Flash Gordon

Le petit mot du Doc

Cela faisait quelques années que le héros dessiné par Alex Raymond en 1934 n'avait pas fait son retour sur les écrans. Grâce aux producteurs Peter Hume et Robert Halmi (sénior et junior), cette petite absence est réparée. Mais qui est ce Flash Gordon ? Parfois connu en France sous le nom de Guy l’Eclair, il s'agit d'un personnage et d'une série de bande dessinée de science-fiction créé en 1933 pour King Features Syndicate afin de concurrencer Buck Rogers. S’inspirant d’une nouvelle de Philip Wylie et Edwin Balmer "When Worlds Collide" (qui donnera par ailleurs sujet à l'adaptation LE CHOC DES MONDES par Rudolph Maté en 1951), Alex Raymond crée le personnage de Flash Gordon, super héros avant l’heure et préfigurant les Superman et Tarzan à venir.

De Buck Rogers et Flash Gordon, c'est ce dernier qui sera le premier porté à l'écran en 1936 par Frederick Stephani et Ray Taylor sous l'égide d'Universal. Le succès des 13 épisodes de FLASH GORDON donnera deux suites : les serials FLASH GORDON'S TRIP TO MARS (1938 – 15 épisodes) et FLASH GORDON CONQUIERT L'UNIVERS (1940 – 12 épisodes). En 1980, le producteur Dino De Laurentis soufflera les droits du personnage à un certain George Lucas en mal d'inspiration pour réaliser le premier long métrage à la gloire du blondinet musclé. Mike Hodges prendra alors les commandes d'un ovni cinématographique appuyé par une bande originale composée et interprétée par Queen.

Que est ce Zarkov ? - Flash Gordon
Que est ce Zarkov ?

"C'est un titre incroyable, explique le producteur exécutif Robert Halmi. Pour la plupart de mes films, je pars du principe que tout ce qui est bon doit être refait tous les 30 ans. Il y a un nouveau public de jeunes qui ne l'a jamais vu. Et à nouveau public, nouveau langage, nouvelle esthétique. " A ressortir du placard les aventures de Flash Gordon et de Dale Arden, il était sans doute obligatoire d'en moderniser la trame. Le Flash Gordon version années 2000 est avant tout un personnage moderne. Si, dans les années 30, il était champion de polo, et en 1980 meneur de l'équipe de football américain des New York Jets, il est aujourd’hui marathonien et ce sont justement ses capacités sportives qui valurent au jeune Steven Gordon le surnom de "Flash" donné par son père.

Le sport pratiqué par flash n'est qu'anecdotique comparé aux nombreux écarts opérés par les scénaristes vis à vis de l'histoire originale du personnage de bandes dessinées. A l'origine, Flash fait la connaissance de Dale Arden au cours d'un voyage en avion. Mais pris au milieu d'une tempête ils sautent en parachute pour se retrouver près du laboratoire du professeur Zarkov. Pour sauver la Terre, le scientifique les oblige à le suivre dans sa fusée jusque sur la planète Mongo ou règne un abominable tyran. Ici point d'avion. Flash Gordon et Dale Arden c'est de l'histoire ancienne ! La vie les a séparés au moment de faire des choix et leurs chemins se croisent à nouveau dans la petite ville de Kandal : lui répare des voitures ; elle, fiancée à un inspecteur de police perspicace, est devenue une journaliste de renom toute aussi aventurière, impertinente et courageuse. Flash vit avec le douloureux souvenir de son père, un scientifique qui aurait péri lors d'une expérience sans qu'on en retrouve le corps jusqu'au jour où un événement imprévu lui redonne espoir… Son père pourrait être encore vivant sur une autre planète : Mongo, point de départ de l'aventure et de la quête de Flash pour retrouver son paternel.

Baylin se jette dans une faille directement reliée à Mongo - Flash Gordon
Baylin se jette dans une faille directement reliée à Mongo

Parmi les nombreuses autres différences, on notera que Zarkov n'est plus le chercheur respecté que l'on connaissait mais un petit génie binoclard et grassouillet doublé d'un trouillard invétéré. Vaisseaux spatiaux et fusées sont remplacés par des failles spatio-temporelles, sortes de portes des étoiles volatiles placées entre la Terre et Mongo ; l'argument budgétaire n'est peut-être pas tout à fait innocent dans ce choix là. Les nombreux aller retour Terre/Mongo s'opèrent donc en se jetant dans ces failles. Sur Mongo on retrouvera l'abominable Ming qui a perdu le look Fu-Manchu reproduit en 1980 par Mike Hodges. On y retrouvera également Aura, la fille de Ming, qui ne s'en laisse pas compter… exit les princesses en détresse, et ça c'est plutôt une bonne chose. La série est d'ailleurs très riche en belles filles musclées à l'image de Baylin en chasseur de prime repentie et devenue le fidèle bras droit de Flash.

L'univers futuriste de Flash Gordon est respecté. Mongo est peuplé de races hétérogènes qui évoluent dans des décors moyenâgeux contemporains. Malheureusement les producteurs ne se sont pas donnés les moyens d'aller au bout de cette volonté. Les effets spéciaux sont parfois légers et les décors, bien que soignés, un peu trop "de ce monde". Enfin malgré un effort que l'on sent réel pour l'élaboration des costumes, la difficulté à conjuguer tradition et modernisme semble ici de mise.

La belle Aura, fille de Ming - Flash Gordon
La belle Aura, fille de Ming

Parmi les points forts de la série notons une photographie très belle, un jeu d'acteurs impeccable, un humour omniprésent bien venu, sympathique et naturel et une bande originale détonante. Enfin si l'on peine un peu à entrer dans la série, celle-ci prend son envol au fil des épisodes pour devenir passionnante sur son final.

A l'heure du règne des comics Marvel, cette nouvelle adaptation de la bande dessinée était plutôt gonflée. Mais FLASH GORDON version 2007 s'en sort plutôt bien même si la série est marquée par quelques faiblesses. Un meilleur budget aurait sans doute permis de réussir une vraiment belle série de science-fiction.

Le DVD - Flash Gordon
Le DVD

Cette édition DVD est servie dans un sublime coffret métallique collector noir et doré, aux couleurs de Flash Gordon. Elle est composée de 6 DVD. En bonus des 22 épisodes vous y découvrirez les interviews des acteurs et du producteur exécutif. Un beau cadeau de noël en perspective.

15 octobre 2008