Vous n'avez encore accédé à aucune fiche…

blu-ray : 8th Wonderland

Date de sortie : 18 octobre 2011

8th Wonderland

Film

Support

Bonus

Acteurs : Matthew Géczy, Robert William Bradford, Alain Azerot, Eloïssa Florez, Ahlima Mhamdi

Réalisateur : Nicolas Alberny, Jean Mach

Langues : Français (DTS 7.1 HD-Ma), Anglais (DTS 7.1 HD-Ma)

Sous-titres : Français

Zone : Zone B

Format image : 1.85 - 16/9 compatible 4/3

Nombre de disques : 1

Editeur : Emylia

Date de sortie : 18 octobre 2011

Durée : 94 minutes

Disponible en Blu-ray, DVD

L'histoire

Des millions de personnes disséminées de par le monde et déçues de la manière dont celui-ci évolue décident de s'unir. Toutes guidées par le même désir d'améliorer les choses, de ne plus subir l'actualité sans pouvoir réagir. Par le biais d'Internet, elles créent le premier Pays virtuel : 8th Wonderland. Chaque semaine, tous ses habitants votent par référendum une motion différente... Mais que se passerait-il si les motions de 8th Wonderland devenaient petit à petit plus réactionnaires ? Si sa manière d'agir se rapprochait lentement mais sûrement d'un comportement terroriste ? Un problème insoluble se poserait alors à l'ensemble des Nations. Comment combattre un pays qui n'existe pas ?

Le porte-parole de 8th Wonderland - 8th Wonderland
Le porte-parole de 8th Wonderland

Le petit mot du Doc

L'idée de 8TH WONDERLAND part d'un constat simple : le ras-le-bol d'avoir à ingurgiter les informations du monde entier en restant impuissant devant son écran de télévision. Cette idée est celle de deux jeunes réalisateurs de l'hexagone, Nicolas Alberny dont c'est le premier long-métrage, et Jean Mach, scénariste, réalisateur et producteur qui signe là sont deuxième film après A L'ODEUR ALLECHE en 2005.

Comment sortir de la masse et influer sur les nouvelles du monde ? Seul un pays peut se permettre cela. Et notre petite planète ayant distribué toutes ses ressources terriennes, Internet restait le seul secours de nos scénaristes. Une aubaine ! Créer un pays virtuel est une solution moderne, économique et le seul moyen de "recruter" ses citoyens parmi les populations du monde entier… pour peu qu'elles soient connectées à la toile.

Ce pays virtuel s’appelle 8th Wonderland. Débarrassés des considérations matérielles, ses dirigeants peuvent se consacrer exclusivement au fonctionnement de sa société. Chaque semaine, tous les habitants de 8th Wonderland donnent un euro. Chaque semaine, ils votent une motion différente par référendum. Et si celle-ci est adoptée, les habitants se chargent de la faire appliquer dans le monde réel.

Une action originale qui fait du bruit - 8th Wonderland
Une action originale qui fait du bruit

Le petit pays démarre dans la bonne humeur. Leurs opérations ressemblent davantage à celles d’étudiants en manque d’amusements qu’aux actes réfléchis d’un pays sérieux : le Pape se prononce une fois de plus contre l’utilisation du préservatif ? Les fidèles du Vatican découvrent le dimanche suivant les murs de leurs églises recouverts de distributeurs de contraceptifs "goût hostie"... Les USA s’obstinent à pratiquer la peine de mort ? La dinde graciée par le président américain la veille de Thanksgiving est enlevée. Une vidéo est envoyée aux médias, montrant des individus masqués et équipés d’armes blanches entourant l’animal et le forçant à "prononcer" un discours abolitionniste…

Devant les premiers succès, les habitants de 8th Wonderland deviennent plus engagés et les motions votées plus ambitieuses. Parallèlement, les médias commencent à s’intéresser de plus en plus à cette accumulation d’actes internationaux insolites. Un pas est franchi lorsque le pays virtuel empêche l’implantation de centrales nucléaires au Moyen-Orient. Les médias se déchaînent : naguère clandestin, 8th Wonderland se retrouve subitement sous les feux des projecteurs. Tout le monde veut en savoir plus sur ce mystérieux pays virtuel qui connaît par contrecoup une immigration sans précédent.

Fort de plusieurs millions d’habitants, 8th Wonderland devient un vrai contre-pouvoir. Mais que se passerait-il si les motions de ce pseudo pays devenaient petit à petit plus réactionnaires ? Le film démontre assez vite les limites de l'entreprise. Aussi louables que soient les résolutions de ce pays virtuel, il faut bien, à un moment donné, qu'un groupuscule passe à l'acte. Quelques exemples donnés par le film sont peu crédibles, à l'image de cette interprète qui fait échouer les pourparlers d'équipements nucléaires d'un pays du Moyen-Orient en détournant - non avec un certain humour - leurs véritables traductions… Sur cet exemple là, les scénaristes ont gardé les pieds sur terre en faisant prendre l'exil (celui-là bien réel) à la jeune femme. Au-delà d'une belle utopie, le film met intelligemment à propos le côté pervers de la chose : le danger que procure le pouvoir. Initialement remplis de bonnes intentions, certains des membres du pays se laissent griser. 8TH WONDERLAND démontre que la frontière entre patriotisme et terrorisme et bien fragile. La question devient alors : Comment combattre un pays qui n’existe pas ?

Les dirigeants du monde entier découvrent un contre-pouvoir possible - 8th Wonderland
Les dirigeants du monde entier découvrent un contre-pouvoir possible

Nicolas Alberny et Jean Mach sont restés conscient de l'improbabilité du sujet. Dans leur note d'intention ils précisent : "Un film ne peut certes pas changer le monde. Le nôtre n’échappe pas à la règle. Mais il peut peut-être apporter sa pierre à l’édifice d’une évolution harmonieuse. Si après le visionnage de 8TH WONDERLAND, les voix de ceux qui veulent faire passer l’humain avant toute autre notion se font plus fortes, nous aurons réussi au-delà de nos espérances."

Filmer ce qu'il se passe à l'intérieur d'un pays virtuel n'est pas aisé. Afin de donner un aspect visuellement intéressant à leur film, les deux cinéastes français ont alors décidé de plonger son histoire dans un futur (très) proche, un futur dans laquelle la technologie internet a fait un nouveau bond en avant et constitue LE moyen de communication privilégié (mais n'y sommes-nous pas ?). Ceci permet donc de présenter les citoyens de 8th Wonderland décidant de leur politique dans une même pièce virtuelle tout en rappelant que des milliers de kilomètres les séparent les uns des autres. Hormis l'illustration hi-tech et un montage nerveux qui viennent donner une légitimité à l'ensemble, le sujet n'est pas neuf. Le principe des 'chats' publics ou privés existe depuis bien longtemps, les réseaux sociaux forment maintenant de véritables communautés internationales et sans parler de 'pays', il existe depuis 2003 un univers virtuel 3D appelé 'Second Life' dans lequel, parmi les circuits intégrés des ordinateurs du monde entier, on peut vivre une vie parallèle. L'AUTRE MONDE (2010) de Gilles Marchant (film français lui aussi, décidemment, le sujet intéresse nos concitoyens du 7ème art) proposait déjà une immersion dans ce genre de monde virtuel. Outre atlantique, TRON : L'HERITAGE (2010) proposait aussi sa vision d'une société totalitaire ancrée au fin fond de microprocesseurs. Enfin, les MMORPG (Everquest, World of Warcraft) sont des mondes virtuels opérationnels qui font déjà beaucoup d'adeptes. Bref internet permet à quelques-uns, voire à des millions, de se regrouper sous une même bannière.

La véritable originalité de 8TH WONDERLAND tient surtout dans son choix d'exhorter ce communautarisme jusqu'à la création d'un véritable pays dans lequel les intervenants peuvent devenir de véritables citoyens. Et si ce concept vous séduit, sachez que depuis la sortie du film le 12 mai 2010, le site internet 8th Wonderland (voir le site officiel dans les liens) vous permet de rallier 'pour de vrai' ce pays virtuel. Plus qu'une idée, une réalité qui a fait son bout de chemin.

Réunion politique... depuis la maison - 8th Wonderland
Réunion politique... depuis la maison

8TH WONDERLAND a été quasi unanimement applaudi par la critique du monde entier comme en témoigne son long palmarès : Bruxelles - Festival International du Film Fantastique – 2009 (Mention Spéciale du Jury), Washington - Festival International Politics on Film – 2009 (Prix du Meilleur Film International), Montréal - Festival International Fantasia – 2009 (Prix du Meilleur Scénario), Prix du Public du Meilleur Film International (2ème Prix du Public du Film le plus Innovant), Tours - Festival International Cinéma et Politique – 2009 (Prix du Meilleur Film International), Prix du Meilleur Film International (Jury Jeunes), Phoenix – Festival International du Film d’Horreur et de Science-Fiction – 2009 (Prix du Meilleur Scénario), Réunion, Maurice, Madagascar - Festival International de l'Océan Indien – 2009 (Prix du Meilleur Film Français)

22 octobre 2011