Vous n'avez encore accédé à aucune fiche…

dvd : Au coeur du temps - volume 1

Date de sortie : 28 juin 2011

Au coeur du temps - Saison 1

Film

Support

Bonus

Acteurs : James Darren, Robert Colbert, Whit Bissell, John Zaremba, Lee Meriwether

Créateur : Irwin Allen

Langues : Français (mono), Anglais (mono)

Sous-titres : Français

Zone : Zone 2

Format image : 1.33 - écran 4/3

Nombre de disques : 1

Editeur : Universal

Date de sortie : 28 juin 2011

Durée : 750 minutes - 15 épisodes

Disponible en DVD

L'histoire

Installée dans une base secrète dans les sous-sols du désert de l’Arizona, l’équipe du projet Tic-Toc travaille à ce qui sera la plus grande découverte scientifique de l’Humanité : le voyage dans le temps ! Mais après 10 ans de recherche, le projet est remis en cause par le gouvernement… Il ne reste donc plus que 24 heures pour prouver au monde que le Chronogyre est au point. Les professeurs Tony Newman et Doug Philips se lancent dans le tunnel… Ils sont alors catapultés sur le Titanic juste avant son naufrage ! Dès lors, l’équipe restée en Arizona met tout en oeuvre pour ramener les deux hommes. Mais il semblerait que la machine ne puisse s’arrêter…

Discussion devant le Chronogyre - Au coeur du temps - volume 1 (The Time Tunnel)
Discussion devant le Chronogyre

Le petit mot du Doc

Irwin Allen est de ces producteurs qui, en l'espace d'une poignée de shows, a su s'imposer parmi les meilleurs. Après l'échec du film 5 SEMAINES EN BALLON (1962) il s'oriente vers la télévision où il trouve sa voie avant d'exceller dans le film catastrophe (L'AVENTURE DU POSEIDON [1972], LA TOUR INFERNALE [1974], L'INEVITABLE CATASTROPHE [1978]). S'appuyant sur le récit de l'auteur de science-fiction Murray Leinster duquel il ne conserve quasiment que le titre "Time Tunnel", c'est en 1966 qu'il lance AU COEUR DU TEMPS après deux succès télévisuel : VOYAGE AU FOND DES MERS (1964-1968) et, moins connu chez nous mais tout aussi culte, PERDUS DANS L'ESPACE (1965-1968).

Le voyage dans le temps est un thème majeur de la science-fiction, maintes fois décliné avec plus ou moins de brio. L'histoire de Tony Newman et Doug Philips est parmi les plus réussies. Une machine, le "Chronogyre", projette deux scientifiques dans les méandres du temps sans qu'ils puissent en réchapper, chaque nouvelle aventure les conduisant dans d'autres lieux à d'autres époques tandis qu'un trio de techniciens et un Général tentent tant bien que mal de les ramener en 1966.

Tony et Doug rencontrent le capitaine du Titanic - Au coeur du temps - volume 1 (The Time Tunnel)
Tony et Doug rencontrent le capitaine du Titanic

La série s'avère être un véritable livre d'histoire qui retrace -certes en les survolant- quelques uns des évènements qui ont fait les civilisations de notre monde et sur tous les continents (contrairement au principe du voyage dans le temps décrit par H.G. Wells, plus correct scientifiquement parlant, le Chronogyre d'AU CŒUR DU TEMPS altère aussi le point de chute géographique pour plus d’exotisme). D'un intérêt pédagogique évident (ce que les séries d'aujourd'hui n'offrent que rarement), ce premier volume composé des 15 premiers épisodes de la série est donc l'occasion de réviser son Histoire et de redécouvrir les évènements qui ont conduit au naufrage du Titanic, de retrouver Ulysse aux portes de Troie pour l'épisode du cheval, d'imaginer les horreurs de la révolution Française ("Le règne de la terreur" et "L'île du Diable" sont 2 épisodes dans lesquels figurent une guillotine, preuve de l'intérêt des scénaristes pour l'histoire de France et pour cet objet en particulier), d'accompagner nos explorateurs du temps à la veille du débarquement des troupes Alliées en Normandie ou encore à la veille de l'attaque japonaise sur Pearl Harbor. Chaque épisode peut être vu comme un jeu, une devinette pour découvrir la nouvelle époque à laquelle ont échoués Doug et Tony.

Ceux-ci y rencontrent alors de nombreuses personnalités : Abraham Lincoln, Ulysse, Paris et Hélène, le Général Custer, le Capitaine Alfred Dreyfus, ou de manière plus anecdotique : Napoléon Bonaparte. On retrouvera là le gout du producteur pour la multiplication des figures historiques qu'il avait déjà réunies en 1957 dans L'HISTOIRE DE L'HUMANITE, un de ses premiers long-métrages. Certains de ces personnages emprunteront même sans le vouloir ce tunnel temporel. Bien qu'émerveillées, apeurés ou incrédules, ils n'y resteront pourtant jamais, préférant tous retourner à leurs époques respectives. Vous imaginez un dictateur historique refaire surface dans le présent ?

Mais les paradoxes temporels qui pourraient découler des incursions dans le temps de nos deux scientifiques ne sont pas les préoccupations majeures des scénaristes bien que la question soit ouvertement posée. Au contraire, Tony Newman et Doug Philips tenteront à chaque fois de corriger les erreurs du passé sans toutefois y parvenir. Ainsi, dans l'excellent épisode "Pearl Harbor", en plus de rencontrer et de parler à l'enfant qu'il était à cette époque, Tony va tenter de sauver son père de l'attaque japonaise dans laquelle il trouva la mort. Sam Beckett dans CODE QUANTUM (1989-1993), série que l'on peut presque considérer comme le remake moderne d'AU CŒUR DU TEMPS (ce qu'elle n'est toutefois pas, un remake avorté fut tenté en 2006 sous le titre THE TIME TUNNEL) parviendra lui à modifier des destinées à l'échelle de l'individu.

Au centre, l'équipe tente de les ramener en 1966 - Au coeur du temps - volume 1 (The Time Tunnel)
Au centre, l'équipe tente de les ramener en 1966

Au côté des acteurs James Darren et Robert Colbert, le Chronogyre, ce fabuleux et immense tunnel blanc sans fond auréolé de cercles concentriques noir (à moins que ce ne soit l'inverse), est le troisième personnage central de la série. Cette structure très particulière a sans conteste participé à son succès et avouons qu'aujourd'hui encore le Chronogyre reste un concept inégalé et très stylistique qui participe à rendre l'histoire crédible (on apportera toutefois un peu moins de crédibilité aux effets pyrotechnique initiateurs de la projection dans le temps). Il faut dire que la construction de l'artefact a couté la modique somme de 84.000 dollars, une somme conséquente pour l'époque.

D'ailleurs, l'épisode pilote couta à lui seul 500.000 dollars, la plupart du budget étant utilisé par les gigantesques décors du complexe scientifique. Celui-ci, faisant écho à la ville de METROPOLIS (1927), n'est pas sans rappeler non plus la cité des Krells de PLANETE INTERDITE (1956) duquel Allen a du s'inspirer. Ces décors très réussis auront surement inspirés George Lucas pour figurer les puits sans fond de l'étoile noire dans LA GUERRE DES ETOILES (1977).

Pour amortir les couts de production, le producteur utilisera de nombreux stocks shots et décors des films de la Twentieth Century Fox (TITANIC [1953], LE MONDE PERDU [1960], TARAS BULBA [1962], etc.). Quand aux effets spéciaux ils sont minimes. Hormis l'épisode pilote et son complexe sous-terrain, la série n'en emploi quasiment pas. Et pour passer d'une époque à l'autre, Doug et Tony "volent" en absence d'apesanteur sur fond de kaléidoscope.

Tony Newman et Doug Philips, deux explorateurs du temps malgré eux - Au coeur du temps - volume 1 (The Time Tunnel)
Tony Newman et Doug Philips, deux explorateurs du temps malgré eux

Le titre était déjà disponible depuis plusieurs années aux Etats-Unis et l'on attendait depuis longtemps cette sortie française. Avec ce premier volume de 15 épisodes (le 2ème et dernier volume est programmé pour le 27 septembre 2011), Universal nous fait un joli cadeau qui permettra d'aborder l'été en toute sérénité. Pour ceux qui on découvert les diffusions erratiques de la série sur les chaînes françaises entre 1967 et 1987, retrouver les exploits de nos deux héros temporels sera un pur bonheur. Pour les plus jeunes qui n'ont pas eu cette chance, ce sera l'occasion de découvrir une série qui a très vite atteint ses lettres de noblesse et qui flatte l'un des plus beaux thèmes de la science-fiction.

Composé de 4 disques, le premier DVD de ce coffret permet d'accéder aux suppléments fournis par l'éditeur. Vous aurez droit à la version longue de l'épisode pilote "Rendez-vous avec hier" (53'03) augmenté de 5 minutes, la bande-annonce originale et le spot TV. Mais la base de ces bonus se nomme "Au cœur du temps" (8'30), un intéressant mais trop court documentaire sur la genèse de la série.

17 juin 2011