Vous n'avez encore accédé à aucune fiche…

dvd : The Phantom

Date de sortie : 13 avril 2011

The Phantom

Film

Support

Bonus

Acteurs : Ryan Carnes, Sandrine Holt, Cameron Goodman, Jean Marchand, Cas Anvar

Créateur : Paolo Barzman

Langues : Français (Stéréo), Anglais (5.1)

Sous-titres : Français

Zone : Zone 2

Format image : 1.85 - 16/9 compatible 4/3

Nombre de disques : 1

Editeur : Koba Films

Date de sortie : 13 avril 2011

Durée : 170 minutes

Disponible en DVD, Blu-ray

L'histoire

Kit Walker est un étudiant ordinaire qui joue au yamakasi et drague l'adorable Renny. Sa vie bascule quand une organisation secrète lui fait une fantastique révélation : il est le fils du Fantôme, le légendaire combattant pour le Bien. Il est entrainé dans un monde qu'il n'imaginait pas pour devenir le nouveau Fantôme et stopper la menace des Singh...

Renny Davidson - The Phantom
Renny Davidson

Le petit mot du Doc

Après Superman et Batman, voici un des premiers super-héros de DC Comics un peu moins connu du public et pourtant tout aussi âgé : Le Fantôme. Le personnage voit le jour dans les journaux américains le 18 février 1936 et apparait en France dans le quotidien "L'Aurore" sous le titre "Le fantôme du Bengale". Il est issu de l'imagination de Lee Falk, également créateur d'un autre personnage mythique : "Mandrake le magicien".

Ce super-héros là ne possède pas de pouvoir particulier et pourtant il semble immortel. L'histoire du Fantôme commence avec celle d'un jeune marin appelé Christopher Walker, mousse sur le bateau de son père. En 1536, son bateau est attaqué par des pirates de la confrérie de Singh qui le laissent pour seul survivant. Passé par dessus bord, il échoue sur une plage du Bengale où il est recueilli par des Pygmées de la tribu de Bandar, un peuple réduit à l'esclavage par la tribu des Wasaka. Plus tard, Christopher retourne sur la plage et retrouve le corps d'un des pirates, assassin de son père. Portant le crâne du pirate à bout de bras il prête alors le serment suivant : "Je jure de dévouer ma vie à la destruction de la piraterie, l'avidité, la cruauté, et l'injustice, sous toutes ses formes. Mes fils et leurs fils devront en faire autant".

Kit Walker est le fils du Fantôme - The Phantom
Kit Walker est le fils du Fantôme

Vêtu d'un costume qui rappelle le Dieu démon des Wasaka, Christopher libère ses amis de leur joug. A jamais reconnaissants, les Bandars lui offrent une habitation dans une caverne dont l'entrée ressemble à un crâne et qu'il sculpte pour renforcer cette image, le symbole du Mal qu'il va devoir affronter. Il devient le premier Fantôme. A sa mort, son fils lui succède, puis le fils de son fils. Et il en est ainsi de génération en génération. Ainsi naquit la légende de son immortalité qui lui valut le surnom de "l'Ombre qui marche" et de "l'Homme qui ne peut pas mourir", marquant ceux qui font le Mal du sceau de sa bague, un crâne, et récompensant les autres par une autre bague, portant le signe de la vie et qui assure à celui qui la porte sa protection personnelle. Aujourd'hui encore, ce personnage mystérieux (costumé et masqué) apparaît en tout point du globe et inspire la terreur aux criminels.

La première adaptation à l'écran de ce personnage de Comics américain voit le jour en 1943 sous la forme d'un serial en 15 épisodes - THE PHANTOM - de Columbia Pictures, firme déjà responsable de LE CAPITAINE MARVEL (1941 – 12 épisodes) et de BATMAN (1943 – 15 épisodes). En 1968, ce sont les turcs qui le font passer devant la caméra dans un film intitulé THE RED MASK. Puis le personnage sévit principalement en dessin animé, d'abord au côté d'autres aventureux comme Flash Gordon et Mandrake dans DEFENDER OF THE EARTH (1986), puis dans 37 épisodes de PHANTOM 2040, série dans laquelle le 24ème Fantôme combat le crime dans le futur de 2040. Une nouvelle adaptation cinématographique de la série sort en France en 1996 sous le titre LE FANTOME DU BENGALE. Si l'on escompte une série indienne intitulée BETAAL PACHISI de 1997, il aura donc fallu attendre 12 ans pour retrouver notre super-héros sur les écrans.

Abel Vandermaark, le guide - The Phantom
Abel Vandermaark, le guide

C'est en effet le réalisateur Paolo Barzman qui le fait renaître en 2009. Cette adaptation produite pour la chaîne SyFy rafraîchit l'image de ce personnage en transposant son univers à notre époque tout en restant extrêmement fidèle au concept original, ce qui ravira les fans : son origine, sa légende, son costume, ses bagues, son insigne, ses colts, son amie Guran (ici jouée par Sandrine Holt – RESIDENT EVIL : APOCALYPSE, STARSHIP TROOPERS 2), sa cachette secrète sur la terre imaginaire de Bengala. Bien entendu, ce 22ème Fantôme joué par Ryan Carnes, vu dans DESPERATE HOUSEWIVES (2004-) et DOCTOR WHO (2005-) profite maintenant d'une technologie ultra avancée, en particulier une combinaison armure qui ferait pâlir de jalousie Bruce Wayne, l'autre héros de DC Comics : Batman.

A noter que Paolo Barzman prend le temps de raconter son histoire puisque celle-ci est déclinée en 2 parties d'une heure trente chacune. Et de commencer par la vie "normale" d'un jeune homme (Chris Moore) confronté aux problèmes de son âge et qui excelle dans l'art du Parkour (ce qui l'aidera à remplir sa mission future), une pratique sportive consistant à transformer les éléments du milieu urbain en obstacles à franchir, une discipline co-créée en France par David Belle que l'on a pu apprécier dans l'excellente série de films BANLIEUE 13 (cocorico).

Eveillé par Abel Vandermaark, le directeur des opérations de l'agence (organisation paramilitaire séculaire créée par ses ancêtres et devenue depuis une agence de renseignement secrète de réputation mondiale), Chris va petit à petit devenir Kit Walker, alias ce 22ème Fantôme, justicier masqué qui combat la violence et l'oppression de père en fils. Le garçon suivra habilement le parcours classique du héros tel que défini par l'anthropologue Joseph Campbell, passant par toutes les étapes du voyage initiatique.

Le fantôme dans l'action - The Phantom
Le fantôme dans l'action

Belles scènes d'action, scénario fidèle au Comics, intrigue réaliste, jeu agréable des acteurs, beaucoup d'ingrédients sont ici réunis pour faire de ce THE PHANTOM une œuvre réussie, ce que confirme sans doute sa nomination aux Gemini Awards 2010, récompense remise pour les productions télévisuelles anglophones produites au Canada.

Avec ses 170 minutes de film, il restait sans doute peu de place pour les suppléments de ce DVD. L'heureux possesseur devra seulement se contenter de la bande-annonce en vost du film. On regrettera donc que cette édition n'en apprenne pas plus au téléspectateur sur les origines de ce Fantôme. A savoir que le Blu-ray en offre à peine plus : seulement des entretiens avec le réalisateur Paolo Barzman et les comédiens Ryan Carnes et Isabella Rosselini.

13 avril 2011