Vous n'avez encore accédé à aucune fiche…

dvd : Ces garçons qui venaient du Brésil

Date de sortie : 10 juin 2009

Ces garçons qui venaient du Brésil

Film

Support

Bonus

Acteurs : Gregory Peck, Laurence Olivier, James Mason, Lilli Palmer, Uta Hagen

Réalisateur : Franklin J. Schaffner

Langues : Français (Mono), Anglais (Mono)

Sous-titres : Français

Zone : Zone 2

Format image : 1.78 - 16/9 compatible 4/3

Nombre de disques : 1

Editeur : Sony Pictures

Date de sortie : 10 juin 2009

Durée : 120 minutes

Disponible en DVD

L'histoire

Ezra Lieberman, célèbre chasseur de nazis, reçoit un étrange appel en provenance du Paraguay. Son correspondant l’informe qu’un complot se prépare. A sa tête, le sinistre docteur Mengele, terrifiant médecin nazi recherché par toutes les polices. Son objectif : assassiner 94 hommes à travers le monde. Quel est le but de ce complot ? Quel point commun réunit les 94 victimes ? Lieberman se lance dans une enquête, dont la solution est au-delà de ses pires cauchemars…

Ezra Lieberman, célèbre chasseur de nazis - Ces garçons qui venaient du Brésil (The Boys from Brazil)
Ezra Lieberman, célèbre chasseur de nazis

Le petit mot du Doc

CES GARÇONS QUI VENAIENT DU BRESIL est l'adaptation cinématographique d'un best-seller d'Ira Levin, auteur de pièces de théâtre, de romans de science fiction, de policiers et de thrillers dont une bonne poignée ont été adaptés pour le cinéma (citons "Rosemary's Baby" et, par deux fois en 1975 et 2004, "Les femmes de Stepford").

Bien avant le clonage de la fameuse brebis Dolly, ce scénario avant-gardiste aborde le sujet délicat et jusqu’alors peu exploité du clonage humain, s’appuyant sur ce qui, à l’époque, n’était qu’une théorie scientifique. Et si un groupe de nazis utilisait une telle technique pour créer un clone parfait d'Adolf Hitler ? Dans une conspiration construite sur une vingtaine d'années, rien n'est laissé au hasard pour que réussisse le projet fou de faire revivre le dictateur et instaurer le 4ème Reich. Pour ancrer le plus possible le récit dans la réalité, le scénario emploie le docteur et criminel nazi Josef Mengele, effectivement recherché après la fin de la seconde guerre mondiale et mort au Brésil en 1983. Quant au personnage d'Ezra Lieberman, il est inspiré du chasseur de nazis Simon Wiesenthal.

Le sinistre Mengele - Ces garçons qui venaient du Brésil (The Boys from Brazil)
Le sinistre Mengele

Avec ce film, Franklin J. Schaffner revient à un cinéma de science-fiction sérieux, pessimiste et soulevant des problèmes de société. Dans le Hollywood des années 1970, ce style est assez répandu : SOLEIL VERT (1974) de Richard Fleischer évoque le risque d'une crise alimentaire généralisée ; L'AGE DE CRISTAL (1976) de Michael Anderson s'interroge sur la gestion du vieillissement de la population ; ROLLERBALL (1975) de Norman Jewison (1975) met en garde contre les dérives des médias. Derrière le suspense et la science fiction, le cinéaste nous dévoile une description parfaitement documentée et angoissante des appuis dont bénéficient certains hauts responsables du 3ème Reich dans quelques régions du monde. Le récit, présentant d'emblée une énigme à résoudre, se dévore au fil de l'enquête et se dévoile en même temps qu'avance celle de Lieberman. Il mêle habilement et brillamment la réalité à la fiction.

Ici, le réalisateur de LA PLANETE DES SINGES (1968) nous gratifie d'une distribution de rêve : Gregory Peck (que l'on a du mal à reconnaître ici) dont la carrière Hollywoodienne avait mal commencé, a pourtant été une des stars confirmée des années 50. A son palmarès citons UN HOMME DE FER (1949), LE DERNIER RIVAGE (1959) de Stanley Kramer, LES CANONS DE NAVARONE (1961), LA CONQUÊTE DE L'OUEST (1962) de John Ford, LES NAUFRAGES DE L'ESPACE (1969) de John Sturges. CES GARÇONS QUI VENAIENT DU BRESIL, dans lequel il interprète le terrible médecin nazi, est un de ses derniers films.

Lieberman rend visite aux femmes des victimes - Ces garçons qui venaient du Brésil (The Boys from Brazil)
Lieberman rend visite aux femmes des victimes

Le britannique Laurence Olivier interprète Ezra Lieberman. A 9 ans il joue le rôle de Brutus dans "Jules César" de Shakespeare. En 1976, il tient lui aussi un rôle de nazi, celui du dentiste qui "charcute" Dustin Hoffman dans MARATHON MAN. Dans le DRACULA (1979) de John Badham, il est le Professeur Van Helsing et dans LE CHOC DES TITANS (1981) il est le Dieu Zeus.

Le prolifique James Mason joue ici un ancien officier nazi chargé de la sécurité autour de l'opération exécutée par Mengele. Mason a déjà interprété par deux fois le rôle de Rommel dans LE RENARD DU DESERT (1951) et dans LES RATS DU DESERT (1953) de Robert Wise. En 1954, son rôle dans la comédie musicale UNE ETOILE EST NEE de George Cukor, lui vaudra une première nomination aux Oscars. En 1954 encore il sera le Capitaine Nemo dans 20.000 LIEUES SOUS LES MERS (1954) au côté de Kirk Douglas. Dirigé en 1959 par Alfred Hitchcock dans LA MORT AUX TROUSSES, il sera la même année une autre figure de la science-fiction : celle du professeur Lindenbrook dans VOYAGE AU CENTRE DE LA TERRE d'Henry Levin.

Eduard Seibert, responsable de la sécurité de l'opération - Ces garçons qui venaient du Brésil (The Boys from Brazil)
Eduard Seibert, responsable de la sécurité de l'opération

Parmi ces stars du cinéma, un jeune comédien fait ici quasiment ses débuts : Steve Guttenberg. On le verra plus tard dans le terrifiant téléfilm LE JOUR D'APRES (1983) de Nicolas Meyer, dans COCOON (1985) de Ron Howard et sa suite COCOON LE RETOUR (1988), ainsi que dans SHORT CIRCUIT (1986). Mais son visage est aujourd'hui surtout connu pour ses rôles récurrents dans la série des POLICE ACADEMY.

CES GARÇONS QUI VENAIENT DU BRESIL a reçu de nombreuses récompenses : Prix du meilleur acteur (Laurence Olivier) par la National Board of Review en 1978. Nomination à l'Oscar du meilleur acteur (Laurence Olivier), meilleure musique et meilleur montage en 1979. Nomination au prix du meilleur film de science-fiction, meilleur réalisateur, meilleur scénario, meilleure musique, meilleur acteur (Laurence Olivier) et meilleur second rôle féminin (Uta Hagen) par l'Académie des films de science-fiction, fantastique et horreur en 1979. Nomination au Golden Globe du meilleur acteur (Gregory Peck) en 1979.

Le film de Schaffner est sans conteste un des grands classiques de la science-fiction. Regrettons que cette édition DVD soit totalement exsangue de bonus.

10 juin 2009