Vous n'avez encore accédé à aucune fiche…

 Retrouvez toutes les mises à jour et les news du site jour par jour

Emma Thompson

Date de naissance : 15 avril 1959
Drapeau : Royaume-uni

Image scifi-movies

Emma Thompson est née à Londres et a baigné dans le théâtre dès son plus jeune âge grâce à son père, le metteur en scène Eric Thompson, et à sa mère, l’actrice Phyllida Law. Parallèlement à ses études à Cambridge, dont elle sortira diplômée en littérature anglaise en 1982, elle joue sur scène pendant trois ans avec la compagnie théâtrale de l’université, Cambridge Footlights, dont elle deviendra vice-présidente auprès du président, Hugh Laurie. En février 1980, elle coproduit, met en scène et interprète la première revue entièrement féminine, « Woman’s Hour ». Lors de l’été 1981 elle remporte, toujours avec les Footlights, le Perrier Pick de l’Edinburgh Fringe Festival, pour le spectacle « The Cellar Tapes », qui sera par la suite diffusé par la BBC.

À la même époque, elle monte également son premier one-woman show, « Short Vehicle », et enregistre quatre séries de l’émission comique « Injury Time » pour BBC Radio. En 1982 et 83, elle tourne une nouvelle série pour Granada et se produit sur scène dans « A Sense of Nonsense ». Elle est saluée pour ses prestations dans la série « Alfresco » et dans plusieurs émissions de télévision, dont « The Crystal Cube », écrite par Stephen Fry et Hugh Laurie.

Emma Thompson débute dans le West End londonien en 1985 dans la comédie musicale « Me and My Girl », avec Robert Lindsay. En décembre, sa propre émission télévisée, « Up for Grabs », qu’elle écrit et interprète, est diffusée sur Channel 4. Elle tourne aux côtés de Robbie Coltrane la minisérie de six heures « Tutti Frutti », réalisée par John Byrne et lauréate d’un BAFTA Award, puis, en 1986, celle de sept heures « The Fortunes of War », avec Kenneth Branagh. Sa prestation dans cette dernière lui vaut son premier BAFTA Award de la meilleure actrice.

Fin 1988, elle écrit et enregistre sa propre série, « Thompson », pour la BBC. Elle tourne le téléfilm « Knuckle », de Moira Armstrong. Elle jouera par la suite dans « The Winslow Boy » de Michael Darlow et « Look Back in Anger ». Avec la troupe du Renaissance Theatre, fondée par Kenneth Branagh, elle est le Fou du « Roi Lear », et Helena dans « Le Songe d’une nuit d’été », mises en scène par Branagh. La tournée des deux pièces s’achève en août 1990 au Dominion Theatre, à Londres.

Emma Thompson débute au cinéma en 1988, dans la comédie THE TALL GUY de Mel Smith, aux côtés de Jeff Goldblum et Rowan Atkinson. Elle tourne par la suite quatre films réalisés et interprétés par Kenneth Branagh, dans lesquels elle retrouve deux rôles shakespeariens, dans HENRY V et BEAUCOUP DE BRUIT POUR RIEN. Elle est nommée à l’Independent Spirit Award et à l’American Comedy Award pour ce dernier film, et obtient le London Film Critics Award. Elle sera aussi la jeune femme amnésique du film fantastique à suspense DEAD AGAIN, et l’une des anciennes étudiantes retrouvant ses camarades d’université pour le Nouvel An de la comédie dramatique PETER’S FRIENDS.

Après IMPROMPTU de James Lapine, avec Judy Davis, elle triomphe dans RETOUR À HOWARDS END, un film d’Ismail Merchant et James Ivory pour lequel elle remporte l’Oscar 1993 de la meilleure actrice, le Golden Globe, le BAFTA Award, les Prix du New York Film Critics, du Los Angeles Film Critics et de la National Society of Film Critics. L’année suivante, elle est nommée deux fois à l’Oscar, pour le rôle principal du film de James Ivory LES VESTIGES DU JOUR, et pour un rôle secondaire dans celui de Jim Sheridan AU NOM DU PÈRE. Elle sera aussi citée aux Golden Globes de la meilleure actrice et du meilleur second rôle.

Elle joue ensuite dans JUNIOR, la comédie d’Ivan Reitman avec Arnold Schwarzenegger et Danny DeVito. La même année, en 1994, elle obtient un Emmy pour son rôle en guest-star dans « Ellen », où elle joue une parodie d’elle-même. Elle tient ensuite le rôle-titre de CARRINGTON, la jeune artiste fantasque amoureuse de Jonathan Pryce du film de Christopher Hampton, qui obtient le Prix Spécial du Jury au Festival de Cannes 1995.En 1996, elle marque l’histoire des Oscars en recevant l’Oscar pour son premier scénario, l’adaptation du roman de Jane Austen RAISON ET SENTIMENTS, réalisée par Ang Lee, et en étant en même temps nommée en tant que meilleure actrice pour ce film. Son scénario obtient aussi le Golden Globe, l’USC Scripter Award et les Prix du meilleur scénario de la Writers Guild, de la Boston Society of Film Critics, du Broadcast Film Critics, ceux des Cercles de la Critique de Chicago, Los Angeles, New York, et celui du National Board of Review. Son portrait d’Elinor Dashwood lui vaudra par ailleurs un BAFTA Award et un National Board Award, et des nominations au titre de meilleure actrice à l’Oscar, au Golden Globe et au Prix de la Screen Actors Guild.

Emma Thompson joue ensuite aux côtés de sa mère, Phyllida Law, dans la première réalisation d’Alan Rickman, L’INVITÉE DE L’HIVER, adaptée de la pièce originale de Sharman Macdonald. Elle est l’interprète de PRIMARY COLORS de Mike Nichols, aux côtés de John Travolta, Billy Bob Thornton et Kathy Bates, puis du film JUDAS KISS, avec Alan Rickman, cette fois comme partenaire à l’écran.

Elle a joué ensuite dans le téléfilm « Wit », pour lequel elle a été citée au Screen Actors Guild Award, au Golden Globe et à l’Emmy. Elle a aussi reçu l’Humanitas Award en tant que coscénariste. Elle a joué également sous la direction de Mike Nichols dans « Angels in America », avec Meryl Streep et Al Pacino, qui lui a valu d’être nommée à l’Emmy Award. Elle a par la suite été l’interprète de LOVE ACTUALLY, écrit et réalisé par Richard Curtis, pour lequel elle a remporté l’Evening Standard British Film Award et l’Empire Award de la meilleure actrice britannique ainsi que le London Critics Circle Film Award de la meilleure actrice dans un second rôle, et a été nommée au BAFTA Award du meilleur second rôle. Elle a joué aussi dans DISPARITIONS, écrit et réalisé par Christopher Hampton, avec Antonio Banderas, et HARRY POTTER ET LE PRISONNIER D’AZKABAN d’Alfonso Cuaron.

Elle a été depuis l’héroïne de NANNY McPHEE, un film de Kirk Jones, face à Colin Firth, dont elle a également écrit le scénario, et a joué dans L’INCROYABLE DESTIN DE HAROLD CRICK de Marc Forster, avec Will Ferrell, Maggie Gyllenhaal, Dustin Hoffman et Queen Latifah. Elle a joué à nouveau le professeur Trelawney dans HARRY POTTER ET L’ORDRE DU PHENIX de David Yates. Elle a joué depuis dans LAST CHANCE FOR LOVE de Joel Hopkins, avec Dustin Hoffman, pour lequel elle a été nommée au BAFTA Award de la meilleure actrice, et dans BRIDESHEAD REVISITED de Julian Jarrold. En 2009, elle incarnait la Directrice dans UNE ÉDUCATION de Lone Scherfig, avec Peter Sarsgaard, Carey Mulligan, Alfred Molina et Dominic Cooper, et Charlotte dans GOOD MORNING ENGLAND, écrit et réalisé par Richard Curtis, avec Philip Seymour Hoffman, Bill Nighy, Rhys Ifans, Nick Frost et Kenneth Branagh. L’année suivante, elle a retrouvé le rôle de Nanny McPhee dans NANNY McPHEE ET LE BIG BANG de Susanna White, dont elle était aussi scénariste et productrice exécutive, avant de reprendre celui du professeur Trelawney dans HARRY POTTER ET LES RELIQUES DE LA MORT – 2e PARTIE de David Yates.

Emma Thompson écrit actuellement une nouvelle version de ANNIE pour Columbia Pictures. Elle est présidente de la Helen Bamber Foundation, un organisme caritatif qui défend les droits de l’Homme créé en avril 2005, qui vient en aide aux victimes dont les droits les plus élémentaires ont été bafoués. Pour le compte de la fondation, elle est la co-conservatrice de « Journey », une installation artistique interactive itinérante transportée dans sept containers qui illustre les terribles expériences vécues par les femmes vendues pour le commerce du sexe. Emma Thompson et « Journey » ont voyagé à Londres, Vienne, Madrid et New York, et se rendront aux Pays-Bas à l’automne prochain.

Emma Thompson est en outre Ambassadrice d’ActionAid, agence internationale pour le développement, et a donné de multiples conférences au sujet de son soutien des activités de l’ONG, en particulier concernant la lutte contre l’épidémie de Sida qui continue à faire des ravages en Afrique. Elle collabore avec l’organisation depuis 2000 et s’est rendue avec ActionAid en Ouganda, en Éthiopie, au Mozambique et en Afrique du Sud. Elle était en outre présidente des Teaching Awards en 2010. Fondées en 1998, ces récompenses mettent à l’honneur des écoles et des enseignants en Angleterre, au Pays de Galles et en Irlande du Nord ayant pour élèves des enfants de 3 à 18 ans.

04 mai 2012

 Filmographie sélective

Men in Black 3

(2012)
Acteurs
Acteur (Agent O)

Harry Potter et les reliques de la mort - partie 2

(2011)
Acteurs
Acteur (Sybill Trelawney)

Je suis une légende

(2007)
Acteurs
Acteur (Dr. Alice Krippin)*

(*) non crédité