Vous n'avez encore accédé à aucune fiche…

Glenn Close

Date de naissance : 19 mars 1947
Drapeau : Etats-unis

Image
[0174948.jpg]

L’éclectisme et le talent de Glenn Close, tant au cinéma qu’au théâtre et à la télévision, ont fait d’elle une des actrices contemporaines les plus appréciées. Elle a été primée aux Emmy Awards, aux Golden Globes et aux Tony Awards. Elle a tourné dernièrement quatre films : LOW DOWN de Jeff Preiss, présenté au Festival de Sundance, avec John Hawkes et Elle Fanning, 5 TO 7 avec Anton Yelchin, Bérénice Marlohe et Frank Langella, écrit et réalisé par Victor Levin, ANESTHESIA écrit et réalisé par Tim Blake Nelson, et THE GREAT GILLY HOPKINS de Stephen Herek, avec Kathy Bates, Julia Stiles et Sophie Nélisse.

Elle remontera sur les planches de Broadway pour la première fois depuis vingt ans pour jouer "A Delicate Balance", la pièce dEdward Albee couronnée au Pulitzer. Elle y aura pour partenaires John Lithgow, Lindsay Duncan, Martha Plimpton, Bob Balaban et Clare Higgins.

Glenn Close a reçu sa sixième nomination aux Oscars en tant qu’actrice en 2012 pour ALBERT NOBBS, et a aussi été citée aux Golden Globes et aux SAG Awards. Elle tenait le rôle principal de ce film réalisé par Rodrigo Garcia auprès de Mia Wasikowska, Aaron Johnson, Jonathan Rhys Meyers, Brendan Gleeson, Brenda Fricker et Janet McTeer. Elle a écrit le scénario en collaboration avec le romancier couronné au Booker Prize John Banville et a été productrice du film. Elle a également écrit les paroles de la chanson nommée aux Golden Globes et au World Soundtrack "Lay Your Head Down". Elle a reçu l’Irish Film and Television Award de la meilleure actrice, a été élue Meilleure actrice au Festival du film de Tokyo 2011, et a reçu l’AARP Movies for Grownups Award de la meilleure actrice. Elle a été honorée par le Festival de San Sebastian qui lui a remis son Donostia Award, par le Hollywood Film Festival, le Mill Valley Film Festival et le Palm Springs Film Festival.

En 2012 également, Glenn Close a été l’héroïne de la 5e et dernière saison de la série judiciaire "Damages". Son interprétation du personnage de Patty Hewes, l’élégante directrice de l’un des plus puissants cabinets juridiques de New York, lui a valu une nomination à l’Emmy Award 2012 et 2010 et deux Emmys consécutifs de la meilleure actrice dans une série dramatique pour les deux premières saisons. Pour la première saison, en 2009, elle a obtenu un Golden Globe en plus de son Emmy, et a été nommée au SAG Award. Elle a par la suite été nommée au SAG Award en 2010, 2011 et 2012 et au Golden Globe en 2010 et 2013.

Avant "Damages", elle a été plébiscitée et a obtenu une citation à l’Emmy Award pour son portrait du capitaine Monica Rawling dans "The Shield".

C’est en 1982 que Glenn Close a fait ses débuts au cinéma dans le rôle de Jenny Fields dans LE MONDE SELON GARP de George Roy Hill. Dès ce premier film, elle est citée à l’Oscar du meilleur second rôle féminin et remporte les prix de la Los Angeles Film Critics Association et du National Board of Review. Elle obtient de nouvelles citations aux Oscars avec ses rôles suivants, celui de Sarah dans LES COPAINS D’ABORD de Lawrence Kasdan et celui d’Iris dans LE MEILLEUR de Barry Levinson. Elle partage ensuite avec Jeff Bridges la vedette du thriller À DOUBLE TRANCHANT de Richard Marquand.

En 1987, elle est citée pour la quatrième fois à l’Oscar – cette fois au titre de meilleure actrice – avec le rôle de la terrifiante Alex Forrest dans LIAISON FATALE, d’Adrian Lyne. L’année suivante, elle obtient sa cinquième nomination, également au titre de meilleure actrice, dans LES LIAISONS DANGEREUSES de Stephen Frears, où elle incarne la machiavélique marquise de Merteuil face à John Malkovich. Elle est également nommée au BAFTA Award.

Elle joue ensuite un rôle shakespearien face à Mel Gibson pour HAMLET de Franco Zeffirelli, puis incarne l’épouse de Jeremy Irons dans LE MYSTÈRE VON BULOW de Barbet Schroeder. L’année suivante, elle interprète LA TENTATION DE VÉNUS d’István Szabó, puis est à nouveau la partenaire d’Irons, et celle de Meryl Streep, avec son rôle de vieille fille dans LA MAISON AUX ESPRITS de Bille August. Elle joue ensuite la rédactrice arriviste du JOURNAL de Ron Howard, et Mrs. Farraday dans MARY REILLY de Stephen Frears, à nouveau avec John Malkovich. Dans MARS ATTACKS!, elle incarne la Première Dame des États-Unis sous la direction de Tim Burton.

Glenn Close campe une redoutable Cruella D’Enfer dans LES 101 DALMATIENS EN VRAI de Stephen Herek en 1996, personnage qu’elle retrouvera quatre ans plus tard dans LES 102 DALMATIENS de Kevin Lima.

Elle tourne par la suite PARADISE ROAD de Bruce Beresford, AIR FORCE ONE de Wolfgang Petersen, COOKIE’S FORTUNE de Robert Altman et prête sa voix à Kala dans la version originale du film d’animation TARZAN, réalisé par Kevin Lima.

En 1999, elle tourne pour la première fois sous la direction de Rodrigo Garcia, dans CE QUE JE SAIS D’ELLE… D’UN SIMPLE REGARD.

On la retrouve dans THE SAFETY OF OBJECTS de Rose Troche, LE DIVORCE de James Ivory, ET L'HOMME CRÉA LA FEMME de Frank Oz, HEIGHTS de Chris Terrio.

Rodrigo Garcia la dirige pour la deuxième fois en 2005 dans NINE LIVES. Elle tourne la même année GÉNÉRATION RX d’Arie Posin et prête à nouveau sa voix à Kala dans TARZAN 2. Elle a joué dans LE TEMPS D’UN ÉTÉ de Lajos Koltai.

Glenn Close a été nommée douze fois aux Golden Globes. Elle a remporté ce prix dans la catégorie Meilleure actrice dans un téléfilm pour sa prestation dans "The Lion in Winter" par Andrei Konchalovsky, et a également été couronnée par un SAG Award. Elle compte douze nominations aux Emmy Awards, et en a remporté un pour son portrait de Margarethe Cammermeyer, personnage historique de "Les galons du silence" de Jeff Bleckner. Elle était aussi productrice exécutive de ce téléfilm, pour lequel elle a remporté un Peabody Award.

Née à Greenwich, dans le Connecticut, en 1947, Glenn Close a fait ses débuts sur scène en 1974 à New York dans "L’Amour de l’Amour" de William Congreve au Phoenix Theatre, dans une reprise mise en scène par Harold Prince. Remarquée dans "The Crucifer of Blood" de Paul Giovanni, et dans l’adaptation par Simone Benmussa de "La vie singulière d’Albert Nobbs", qui lui a valu un Obie Award, elle obtient sa première nomination au Tony Award en 1980 pour la comédie musicale "Barnum" de Cy Coleman, jouée à Broadway dans une mise en scène de Joe Layton. Quatre ans plus tard, elle remporte le Tony Award pour "La vraie vie" de Tom Stoppard, mise en scène par Mike Nichols, où elle a Jeremy Irons pour partenaire. Elle obtient son second Tony pour "La jeune fille et la mort" d’Ariel Dorfman, autre mise en scène de Mike Nichols.

Elle a obtenu un Tony Award, un Drama Desk Award, un Los Angeles Drama Critics Circle Award et le Drama-Logue Award de la meilleure comédienne pour son interprétation de Norma Desmond dans la production à Broadway de la comédie musicale "Sunset Boulevard", d’Andrew Lloyd Webber. Elle a retrouvé par la suite le metteur en scène, Trevor Nunn, à Londres pour la reprise au Royal National Theatre de "Un tramway nommé désir".

À la télévision, elle a joué dans "The Elephant Man" mise en scène par Jack Hofsiss, "Something about Amelia" de Randa Haines, "Stones for Ibarra" de Jack Gold, "In the Gloaming" de Christopher Reeve, pour lequel elle a remporté un CableACE Award, et dans le remake musical par Richard Pearce de "South Pacific", dans lequel elle tenait le rôle chanté de Nellie Forbush et dont elle était productrice exécutive. Elle a été productrice exécutive et interprète de deux parties de la trilogie "Sarah, Plain and Tall", face à Christopher Walker, réalisés l’une par Glenn Jordan et l’autre par Joseph Sargent. Elle a aussi été productrice exécutive et interprète de "The Ballad of Lucy Whipple" de Jeremy Kagan.

Glenn Close s’est vu remettre il y a peu le Donostia Award pour l’ensemble de sa carrière au San Sebastian Film Festival 2011. Elle a reçu un Crystal Award de Women In Film, un GLAAD Media Award, un People’s Choice Award ; a été couronnée Star féminine de l’année au ShoWest de la National Association of Theatre Owners et a reçu un Gotham Award pour sa contribution au cinéma indépendant new-yorkais. Membre honoraire du Sundance Institute, elle a fait partie du conseil d’administration pendant 16 ans.

En 2009, Glenn Close a participé au lancement de Bring Change 2 Mind, un organisme à but non lucratif luttant contre la discrimination à l’encontre des personnes souffrant de maladies mentales. Elle a créé cette association en collaboration avec The Balanced Mind Foundation, Fountain House et Garen et Shari Staglin de l’International Mental Health Research Organization. Cette idée est née de l’observation des difficultés des membres de sa propre famille. Sa soeur Jessie souffre en effet de trouble bipolaire et le fils de Jessie, Calen, de trouble schizo-affectif. Tous trois se battent pour changer les mentalités.

Glenn Close soutient activement Puppies Behind Bars et leur programme Dog Tags: Service Dogs for Those Who’ve Served Us. Elle a coréalisé, coproduit et assuré le commentaire de "Pax", un court métrage sur le programme et la manière dont il a affecté le soldat Bill Campbell, revenu d’Irak avec un stress post-traumatique et des blessures cérébrales. Le film a participé à de nombreux festivals aux États-Unis et a reçue une Honorable Mention au NYC Downtown Short Film Festival.

Glenn Close est en outre membre fondateur du Panthera Conservation Advisory Committee, une organisation dédiée à la protection des 36 espèces de félins sauvages du monde.

13 août 2014

 Filmographie sélective

Seven Sisters

(2017)
Acteurs
Acteur (Nicolette Cayman)

Warcraft : le commencement

(2016)
Acteurs
Acteur (Alodi)*

The Last Girl

(2016)
Acteurs
Acteur (Dr. Caroline Caldwell)

Les gardiens de la galaxie

(2014)
Acteurs
Acteur (Nova Prime)

Et l'homme créa la femme

(2004)
Acteurs
Acteur (Claire Wellington)

Mars Attacks!

(1996)
Acteurs
Acteur (First Lady Marsha Dale)

Mary Reilly

(1996)
Acteurs
Acteur (Mrs. Farraday)

Gandahar

(1988)
Acteurs
Acteur (Ambisextra (voice: English version))

(*) non crédité