Vous n'avez encore accédé à aucune fiche…

 Retrouvez toutes les mises à jour et les news du site jour par jour

Rod Serling

Date de naissance : 25 décembre 1924
Date de décès : 28 juin 1975
Drapeau : Etats-unis

Image
Rod Serling[0002920.jpg]

Auteur, producteur et agent provocateur d'un média qu'il a en partie créé, Rod Serling est sans doute le seul écrivain que les américains pouvaient reconnaître dans la rue, une légende de son vivant.

Fils d'un boucher de Binghamton dans l'Etat de New York. Rod Serling est un sportif dans l'âme, surprenant lorsque l'on voit le nombre de cigarette qu'il consomme au fil des épisodes de LA QUATRIEME DIMENSION (1959-1964). Après ses études, l'incertitude du tournant qu'il veut donner à son avenir, son gout pour l'aventure, et son envie de se mettre à l'épreuve, le mènent à s'engager dans l'armée où il intègre la 11ème division aéroportée. Nous sommes en 1944. De cette expérience de la guerre il ramènera, comme thérapie, un grand nombre de questionnement qui feront quelques unes des plus belles histoires de LA QUATRIEME DIMENSION.

Après la guerre Rod Serling étudie à l'Université d'Antioch dans l'Ohio, où il obtient un diplôme en éducation physique. C'est ici qu'il acquière sa véritable vocation : il délaisse définitivement l'idée d'une carrière militaire pour se lancer dans des études de littérature et commence à écrire. Son objectif : la radio et la télévision. Dans les années 50, la télévision voit émerger une nouvelle génération d'auteurs, celle des pièces télévisées, des oeuvres dramatiques diffusées en direct et au contenu très riche. Les réalisateurs viennent du théâtre et la télévision live offre alors une réelle possibilité de diversification. Serling vend quelques scripts pour la radio à 150 dollars pièce mais son quotidien est fait d'échecs. Blanche Gaines va le lancer. Elle devient son agent en 1950. Le succès n'est pourtant pas immédiat : il reçoit 40 lettres de refus de suite. "Je me rappelle d'une difficile période de cinq mois vers la fin 1952 où mes repas se résumaient à du café noir et à des rognures d'ongles", dira-t-il plus tard.

Son heure de gloire vient avec "Patterns", le 463ème épisode d'une série live produite par Kraft Television Theater. Nous sommes le 12 janvier 1955. Pouvoir, ambition et rançon du succès sont au menu de cet épisode qui obtient un triomphe instantané si bien que, pour la première fois, il est rejoué par les mêmes acteurs en live. "Patterns" lui permet de remporter un Emmy Award, le premier d'une longue liste…

L'écrivain vend alors tout ce qu'il a écrit, le bon comme le moins bon. Mais il doit également prouver aux autres et à lui-même que "Patterns" n'est pas un feu de paille. Le 4 octobre 1956, CBS lance une série d'anthologie dramatique intitulée PLAYHOUSE 90 (1956-1960) qui deviendra l'une des meilleurs de la décennie. Le premier épisode "Forbidden Area", dirigé par le grand John Frankenheimer est écrit par Serling. Si les critiques sont mitigées, tel n'est pas le cas de l'épisode suivant "Requiem For A Heavyweight" ("Requiem pour un champion" - 11 octobre 1986). L'histoire est celle d'un boxeur (sport qu'il a pratiqué avec d'excellents résultats) professionnel trop âgé qui doit soudainement faire face à la fin de sa carrière. Avec cet épisode le Président de CBS s'exprime pour la première fois, félicitant Rod Serling et avouant qu'avec cet épisode, la télévision a fait un bon de 10 ans en avant. "Requiem For A Heavyweight" est honoré du titre de meilleur programme de l'année, meilleur interprétation pour Jack Palance, meilleurs direction artistique pour Albert Heschong, meilleure réalisation pour Ralph Nelson et vaut à Serling non seulement son deuxième Emmy Award mais également un Peabody Award, le premier conféré à un écrivain. "The Comedian" ("Le comédien" – 14 février 1957), 20ème épisode de la série, lui offre une troisième statuette l'année suivante. Il est d'ores et déjà l'auteur en ayant amassé le plus et pourtant… 3 autres viendront encore.

Serling aime les thèmes de société sujets à controverse. Cela lui vaudra quelques ennuis et sa réputation d'écrivain en colère. A l'été 1954, un jeune noir avait été battu à mort pour avoir sifflé une femme blanche. Même s'il y eu un procès, personne ne fut inquiété. Reprenant le fait divers à son compte pour l'épisode "A Town Has Turned To Dust" (1958), Serling doit finalement revoir sa copie et transcrire son propos pour satisfaire les publicitaires qui investissent dans l'émission : l'histoire devient celle d'un jeune mexicain innocent pendu sous l'indifférence totale dans l'Ouest de 1870. Bien que l'épisode lui vaille la nomination à un nouvel Emmy, Serling comprend alors que la libre expression n'est pas de ce monde et qu'un sponsor a plus de poids qu'un auteur.

Avec la fin des années 50 vient également la fin de l'âge d'or de la télévision live. L'avenir est à l'Ouest et le spectacle passe de New York à Los Angeles, du show télévisé à la série filmé et au cinéma. Rod Serling, qui est au sommet de sa gloire, s'y installe en 1959. Anticipant dès 1957 l'avenir de ce média, Serling écrit "The Time Element" et, espérant en tirer le pilote d'une série hebdomadaire d'anthologie, propose le texte à CBS. C'est avec ce script que LA QUATRIEME DIMENSION trouve son origine. L'histoire est celle de Peter Jenson qui, rendant visite à son psychiatre, lui explique qu'il est un voyageur du temps venu prévenir de l'imminence de l'attaque japonaise sur Pearl Harbor. Serling pose déjà là les principes fondamentaux de LA QUATRIEME DIMENSION : des histoires simples, sans fioritures, une narration d'introduction et de conclusion rebondissant toujours sur une fin inattendue. Pourtant, CBS n'exploite pas le filon et range l'épisode au placard, estimant que ce type de série n'intéressera pas le public. Et puis, en 1958, alors qu'il est à la recherche d'un scénario de prestige pour son show, le producteur Bert Granet découvre "The Time Element". L'épisode est diffusé le 24 novembre 1958 et, comme en témoigne les quelques six milles lettres que reçoit Granet, rencontre un immense succès. CBS commande alors à Serling sa série qu'il fait débuter avec un nouveau pilote "Where is Everybody ?" ("Solitude") le 2 octobre 1959, un épisode tout à fait sage qui plait aux sponsors, ce dont il a besoin pour lancer le show. Un astronaute est étudié afin de découvrir ses réactions face à la solitude prolongée. L'idée de cet épisode lui est venue en se promenant dans un décor vide ou il n'y avait âme qui vive. Rod Serling devient producteur exécutif ; LA QUATRIEME DIMENSION est née.

La Série traite de tous les sujets de la science-fiction comme le voyage dans le temps, les robots, l'exploration spatiale, mais aussi de thèmes plus fantastiques ou profondément humains comme le destin, la mort, les croyances. Et en utilisant ce support, elle est aussi l'occasion pour ses auteurs de traiter des sujets parfois tabous : la menace nucléaire, la pauvreté, le McCarthysme, etc. Malgré une sagesse annoncée, Serling, toujours enclin aux sujets à controverse et à faire passer ses idées, n'hésite plus à les déplacer dans d'autres temps et en d'autres lieux.

La réussite de la série tient en grande partie à l'implication totale de son créateur en celle-ci. D'ailleurs, à la fin de chaque épisode, Rod Serling présentait lui-même l'histoire prochaine dans une brève apparition sonore ou visuelle… histoire de tenir le téléspectateur en haleine. Chaque épisodes de la série présente une histoire incroyable et énigmatique dans laquelle évoluent des personnages à chaque fois différents, et joués par plus de 200 acteurs dont certains – alors d'illustres inconnus - connaîtront plus tard de belles carrières : parmi les plus notoires citons William Shatner, Lee Marvin, Martin Landau, Ross Martin, Dennis Hopper, Robert Duvall, Robert Redford, James Coburn, Telly Savalas, Burt Reynolds, Charles Bronson, Dean Stockwell, Peter Falk, etc. Sur les 156 épisodes de la série il en écrira 90, les autres scripts se partageant entre les écrivains de talent tels que Richard Matheson, Charles Beaumont, George Clayton Johnson, des noms qui feront aussi la réussite de la série. LA QUATRIEME DIMENSION lui rapporte 2 nouveaux Emmy Awards, l'un en 1960 et l'autre en 1961, ainsi que deux autres nominations en 1962 et 1963.

En 1962, la série marque pourtant le pas. Sans être annulée, il semble que chacun ait trouvé d'autres occupations. Serling se consacre alors à l'enseignement à l'université d'Antioch. Mais aussi il rédige l'histoire de 7 JOURS EN MAI, un thriller politique dirigé par son ami de toujours John Frankenheimer et qui met en scène le gratin d'Hollywood : Kirk Douglas, Burt Lancaster, Ava Gardner et Fredric March. Il remporte son sixième Emmy Award en 1964 avec "It's Mental Work", un épisode en 5 parties BOB HOPE PRESENTS THE CHRYSLER THEATRE (1963-1965). Serling enchaîne avec une nouvelle série : THE LONER (1965-1966). D'un style totalement différent puisqu'il s'agit d'un western, elle met en scène Lloyd Bridges dans le rôle de William Colton, un ancien officier de l'Union lors de la Guerre de Sécession qui cherche une nouvelle vie. Faute au manque d'action et de violence, CBS l'annule au bout de 26 épisodes. Les quelques années suivantes, Serling reste très pris, en particulier par sa présidence de deux ans à l'Academy of Television Arts and Sciences.

En 1966 il écrit le script du téléfilm THE DOOMSDAY FLIGHT, l'histoire d'un ancien mécanicien avion dérangé qui pose une bombe sur un vol commercial, une bombe qui doit exploser si l'avion descend en dessous de 4000 pieds. Ce téléfilm donne malheureusement lieu à de nombreuses alertes à la bombe dans les aéroports. Serling commente "Un auteur ne peut être tenu responsable de faits d'idiots". Il écrit ensuite l'adaptation du roman de Pierre Boulle "La planète des singes". Cependant les producteurs décrètent son scénario trop couteux à produire et le font réécrire par Michael Wilson qui lui donne sa touche d'humour. Les deux finiront au générique de LA PLANETE DES SINGES (1968), un film devenu culte dont le final est tout à fait dans l'esprit de LA QUATRIEME DIMENSION. L'auteur explique : "Mon adaptation fut très libre, en fait ce ne fut pas vraiment une adaptation, mais une histoire écrite d'après le livre de Boulle, et il y a une différence bien réelle".

Le 8 novembre 1969, NBC diffuse le téléfilm NIGHT GALLERY (L'ENVERS DU TABLEAU). Imaginé comme le pilote d'une nouvelle série. Il s'agit en fait d'un trio d'histoires horrifiques écrites par Serling qui marque d'ailleurs les 'presque' débuts de Steven Spielberg derrière la caméra pour le segment "Eyes". Plutôt bien accueilli par la critique, CBS décide alors de donner sa chance à la série du même nom et propose à l'auteur de lui prêter son nom et de contribuer à l'écriture des scripts. Diffusée le temps de 3 saisons de 1970 à 1973, elle ne fait pas vraiment le bonheur de Serling qui se plaint de son manque de qualité et n'aime pas la manière dont son privilégiés les monstres et l'horreur au détriment du scénario. "Sur LA QUATRIEME DIMENSION, j'avais les rennes et si cela était mauvais ce ne pouvait être que de ma faute, mais sur NIGHT GALLERY, lorsque c'était mauvais, je n'avais rien à voir avec cela, et pourtant c'est mon personnage qui apparaissait à l'écran." Malgré tout Serling honore son contrat jusqu'en 1973.

Bien qu'il ne cesse d'écrire, son envie devient moins grande. Il se retire de la scène hollywoodienne et rentre à New York. A la suite d'une attaque cardiaque il est admis à l'hôpital Rochester de New York. Un mois plus tard, alors qu'il y retourne pour un triple pontage coronarien, il meurt sur la table d'opération. Nous sommes le 28 juin 1975 et il a 50 ans. Une vie à 200 cent à l'heure et quelques paquets de cigarettes journaliers auront sans doute eu raison de cet homme renvoyé dans la quatrième dimension.

 Filmographie sélective

La Treizième dimension

(2002)
Écriture
Scénariste (44 episodes, 2002-2003)

La montre à remonter le temps

(2000)
Écriture
Scénariste (Twilight Zone episode "A Stop at Willoughby")

La quatrième dimension : l'ultime voyage

(1994)
Écriture
Histoire
Scénariste

La cinquième dimension

(1985)
Écriture
Scénariste (65 episodes, 1985-1989)

La quatrième dimension

(1983)
Acteurs
Acteur (Narrateur (end of Segment #4) (voix) (archives))*
Écriture
Television series The Twilight Zone

Les voyageurs du temps

(1976)
Écriture
Histoire

L'envers du tableau

(1969)
Acteurs
Acteur (Lui-même - Host)
Écriture
Écriture

Night Gallery

(1969)
Acteurs
Acteur (Lui-même - Host)
Créateur
Créateur
Écriture
Scénariste (27 episodes, 1969-1973)

La planète des singes

(1968)
Écriture
Scénariste

La quatrième dimension

(1959)
Acteurs
Acteur (Narrateur)
Créateur
Créateur
Écriture
Scénariste (Creator 156 episodes, 1959-1964)
Production
Producteur exécutif (Cayuga Productions)

(*) non crédité