Vous n'avez encore accédé à aucune fiche…

L'absurde séance

Programmation de "L'ABSURDE SEANCE".

Régulièrement, retrouvez la programmation et les évènements de l'Absurde Séance ! L'Absurde Séance vous propose une communion filmique, une orgie pelliculée pour tous les spectateurs avides de sensations fortes, de rires gras, d'émotions chocs et parfois de goût douteux. De la série B la plus assumée au nanar involontaire en passant par le cinéma X, l'absurde séance laisse son public se lâcher dans une ambiance festive et survoltée, séance rigoureusement déconseillée au "intégristes" du 7ème art !!!

L'Absurde Séance est une association loi 1901 qui effectue son "absurde" programmation au cinéma Le KATORZA 3, rue Corneille à NANTES.

PROCHAINEMENT

Image scifi-movies

UNE RAISON POUR VIVRE, UNE RAISON POUR MOURIR (Italie/France/Espagne 1972)02 juin
Un film de Tonino Valerii
Pendant la Guerre de sécession, le colonel nordiste Pembroke promet la vie sauve à un groupe de gibiers de potence s'ils l'aident à prendre d'assaut une forteresse défendue par le major sudiste Ward. L'opération se révèle toutefois plus difficile que prévu… Avec Telly Savalas ("12 salopards"), Bud Spenser ("Trinita"), James Coburn ("il était une fois la révolution"), Georges Geret ("la traque"). Musique de Riz Ortolani ("mondo cane" - "cannibal holocaust")

DERNIEREMENT

Image scifi-movies

LEGEND OF FIST : The Return of Chen Zhen (Chine/Hong-Kong 2010)19 mai 2011 (22h00)
Un film de Wai Keung Lau
Il y a sept ans, dans le Shanghai occupé par le Japon, Chen Zhen a été abattu après avoir découvert qui était responsable du meurtre de son maître. Un mystérieux étranger arrive depuis l'outre-mer et sympathise avec le chef de la mafia locale. Cet homme est en réalité Chen Zhen qui, déguisé, tente d'infiltrer le milieu. Se changeant en justicier masqué la nuit, Chen va essayer de découvrir tous ceux qui sont impliqués dans une liste d'assassinats préparés par les Japonais. Avec Donnie Yen ("IP MAN") - Shu Qi ("so close") - Anthony Wong ("black mask") Yasuaki Kurata (f"ist of legend") sur un scénario de Godon Chan ("fist of legend" - "a toute épreuve")

Image scifi-movies

MONDO CANE (Italie 1962)5 mai 2011
Un film de Paolo Cavara, Gualtiero Jacopetti et Franco Prosperi
Mondo Cane ("monde de chien" en italien) a fait sensation par la force de ses images. Etrange, drôle, absurde, gore, grotesque, Mondo Cane est tout cela à la fois, en plus d’être accompagné d’une voix off au ton moralisateur et alarmiste. Le style documentaire choc d'exploitation de Mondo Cane a inspiré nombre d'imitations, telles que "Shocking Asia" ou la série de films "Faces of Death" et bien sur "Cannibal holocaust". Ce film d’un nouveau genre allait donner son nom: «Mondo», à toute une série de documentaires, plus ou moins reconstitués par des cinéastes à la recherche de sensations fortes. Aucun n’a pourtant retrouvé la poésie, parfois macabre, de cette première œuvre, qui fut même présentée à Cannes et nommée aux Oscars.

Image scifi-movies

THE SILENCE HOUSE (la casa muda)(Uraguay 2010)21 avril 2011
Un film de Gustavo Hernandez
Laura et son père Wilson s'installent dans une maison à la campagne pour la retaper sur demande de son propriétaire qui souhaiterait la mettre en vente au plus vite. Ils passeront donc la nuit sur place avant de commencer les travaux le lendemain matin. Tout semble se passer pour le mieux avant que Laura n'entende un bruit provenant de l'extérieur, mais devenant de plus en plus fort au premier étage de la maison. Wilson s'aventure donc en haut pour voir ce qu'il en est tandis que Laura l'attend seule au rez-de-chaussée… Un film tourné pour 6000$, THE SILENCE HOUSE est le premier film d’horreur tourné en un seul plan séquence de 78 minutes et à l'aide d'un appareil photo-caméra (le Canon EOS 5D Mark II).

Image scifi-movies

EATERS (Italie 2010) - Interdit au moins de 16 ans - 7 avril 2011
Un film de Luca Boni et Marco Ristori
Après avoir été dévasté par une épidémie mortelle, le monde est désormais régi par des hordes de morts-vivants. Enfermé dans une forteresse qui a été transformé en un centre de recherche et d'abris , trois hommes chasseurs de zombies, Igor Alen et un scientifique du nom de Gyno vont essayer de trouver une réponse à ce qui s'est passé à la race humaine. Le projet Eaters commence à se propager de plus en plus a travers le monde. Certains n'ont peut-être pas entendu parler de cette pellicule horrifique zombiesque, mais elle bénéficie du soutien de notre ami Uwe Boll (qui fait en ce moment parler de lui avec son Auschwitz) et sa réalisation est assurée par Luca Boni et Marco Ristori. Ces deux noms ne vous disent rien ? C'est normal, ce sont deux directeurs de la photographie qui font leurs premiers pas dans la réalisation. Renouveau du zombie flick italien ?

Image scifi-movies

WOUND (Nouvelle-Zélande 2010) - int-16 ans - 2 avril 2011
Un film de David Blyth
WOUND Film surnaturel et d'horreur qui explore les mondes obscurs de la maladie mentale, l'inceste, le viol, la vengeance et la mort… Constamment harcelée par ses démons du passé, une femme vulnérable ne semble trouver réconfort qu'à travers le sexe brutal et une totale obéissance perverse envers son maître dominateur qu'elle rencontre régulièrement. Un de ses démons prend la forme d'une jeune adolescente réapparaissant dans sa vie sous l'identité de sa propre fille pourtant morte à la naissance… WOUND fait un doigt donneur au cinéma à la mode. C'est ce que David Blyth a souhaité émettre en créant cette oeuvre fantasmagorique. Sortant des chantiers battus, déstabilisant l'auditoire, affrontant les profondeurs obscures de la nature humaine en se libérant des conventions cinématographiques préétablies, Blyth parvient à relever ce défi avec brio !

Image scifi-movies

VIRGINS FROM HELL (Indonésie 1987) - int-12ans - 2 avril 2011
Un film de Ackyl Anwari
Le méchant, appelé Tiger et arborant une superbe moustache, vit dans un repère style James Bond du pauvre, décoré de posters de tigres et de chevaux sauvages, se lèche régulièrement les lèvres avec une expression salace et adore fouetter les demoiselles qui lui tombent entre les pattes, affichant un air sadique absolument ridicule. Son plan machiavélique consiste à dominer le monde grâce à un aphrodisiaque surpuissant. Il se livre donc à son petit trafic depuis un coin perdu dans une jungle d'opérette. Assisté d'une vicelarde lesbienne, chargée de faire régner l'ordre et la discipline, elle-même secondée par une cohorte d'apprentis criminels tous barbus ou moustachus, ayant l'air tous plus ahuris les uns que les autres. Pur film d'exploitation sur les prisons de femmes, mais avec l'exotisme et tout le charme du cinéma indonésien à qui nous devons les perles comme : la revanche de Samson - Lady terminator - Dangerous Seductress - The Devil's Sword - The Warrior.

Nuit du cinéma fantastique espagnol - 26 mars 2011
4 films + un court-métrage 16 euros, petit déjeuner offert - Interdit aux moins de 16 ans.

BRUTAL RELAX (Espagne 2010)
Un film de Adrián Cardona, Rafa Dengrá, David Muñoz
Mr Olivares sort d'une clinique psychiatrique et sur les conseils de son docteur, part se relaxer au calme, sur une plage espagnole. Manque de bol, des créatures zombiesques sortent de l'eau et déchiquettent sauvagement tout le monde sur la plage. Mr Olivarez risque de péter à nouveau les plombs et ces créatures sanguinaires vont en prendre plein la gueule. Gore et rigolo, bénéficiant de bons effets-spéciaux, RELAX BRUTAL a obtenu le prix du meilleur court-métrage au festival du film fantastique de Sitges 2010.

SECUESTRADOS (Espagne 2010)
Un film de Miguel Angel Vivas - Première en France
Un groupe de criminels masqués tient en otage une famille dans leur propre demeure. Jaime, Marta et leur fille Isa viennent de s’installer dans leur luxueuse nouvelle maison. Marta commence à préparer le dîner et met une bouteille de champagne au frais pour célébrer leur déménagement, mais lorsque la nuit tombe, trois hommes cagoulés font brutalement irruption chez eux. C’est la panique et bientôt la violence réelle va débuter…

LES YEUX DE JULIA (Espagne 2010)
Un film de Guillem Morales - Produit par Guillermo Del Toro
Quand Julia apprend la mort soudaine de sa sœur Sara, tout semble clairement indiquer qu’elle s’est suicidée. Mais Julia n’arrive pas à accepter cette version des faits et commence à passer au crible les événements qui ont eu lieu les derniers mois avant le drame. La découverte d’éléments déconcertants, en désaccord avec la personnalité de Sara et sa rupture de contacts avec son entourage, ne font que nourrir les soupçons de Julia quant aux circonstances réelles du décès.

LA POSSESSION D'EMMA EVANS (Espagne 2010)
Un film de Manuel Carballo - Première en France
Emma Evans, jeune fille de 15 printemps, semble possédée, sa famille aussi pieuse que respectable a donné son autorisation pour filmer l'exorcisme. Dépêché sur les lieux, un prêtre cherche par tous les moyens à exorciser Emma Evans, apparemment possédée par un démon qu’il a déjà rencontré…

LA MALÉDICTION DU VAMPIRE (Espagne 1971)
Un film de José Maria Ellorieta - Un bon « nanar » pour terminer la nuit
Un petit village rural est infesté de vampires, le Dr Dora Maeterlick est appelée dans un château voisin à seule fin de guérir le père du baron Carl von Rysselbert qui souffre d'une maladie étrange du sang. Erika, l'assistante du médecin, tombe en amour avec Carl, mais il est un vampire. A partir de ce moment, le cauchemar commence.

Image scifi-movies

BODYGUARDS & ASSASSINS (Hong-Kong 2010) - 10 mars 2011
Un film de Teddy Chan
Hong Kong, 1906, à la fin des Qing, Sun Yat-sen, leader nationaliste et républicain en exil au Japon, doit se rendre dans la colonie britannique pour rencontrer les chefs révolutionnaires de différentes provinces. La cour impériale chinoise saisit l'occasion pour envoyer un régiment d'assassins… Chez les partisans du père de la Chine moderne, on s'organise.

Image scifi-movies

BLACK KUNG-FU CONTRE HONG KONG CONNECTION (Hong-Kong 1978) - 24 février 2011
Un film de Lee Tso-Nam
L'Étoile du Pôle Nord, un diamant d'une valeur inestimable, est volé à Hong Kong par des trafiquants de pierres précieuses. Ancien agent de la CIA opérant désormais pour le compte d'une compagnie d'assurances, Lucas (Jim Kelly) est envoyé en urgence dans la Colonie. Il a trente jours pour remettre la main sur le joyau dérobé… BLACK KUNG-FU CONTRE HONG-KONG CONNECTION est une savoureuse série B, surfant sur la vague finissante des films de kung-fu, le vieux routier du cinéma d'exploitation made in Hong Kong Lee Tso-Nam se concentre sur l'essentiel, à savoir torcher des scènes de combat qui dépotent, et ne jamais laisser le rythme ralentir. Mission en partie accomplie, grâce à un montage nerveux (80 minutes) et une copieuse dose d'action : les séances de tatane opposant l'agent américain, au jeune caïd, interprété par le Sud-Coréen Tan Tao Liang, envoient sévère. Le contraste entre le karaté, puissant de Jim Kelly, et l'agilité de son adversaire, ex-champion de taekwondo remarqué dans HAND OF DEATH de John Woo (1976), fait merveille. On retrouve également avec plaisir Bolo Yeung, (opération dragon – bloodsport).Le reste du métrage est occupé par des scènes de pose intenses, de discothèques en clubs de strip-tease, durant lesquelles la star blaxploitation Jim Kelly use et abuse de son regard velouté et de sa démarche féline. Des séquences souvent soulignées par une musique funky. Le casting féminin ne cache pas grand chose de ses charmes. Les plans nichons, voire plus si affinités, abondent. La jolie Sing Chen (vue la même année dans THE AMSTERDAM KILL de Robert Clouse) n'est pas la dernière à être mise à contribution. Épicé par quelques incursions sporadiques en territoire nanar, l'ensemble reste tout à fait recommandable, toutefois, comme on s'en serait douté, le doublage français est absolument grotesque !

Image scifi-movies

SLICE (Thailande 2009) - 10 février 2011
Un film de Kongkiat Khomsiri
Bangkok est le théâtre d’une série de meurtres terrifiants, dont les victimes sont à chaque fois retrouvées dans des valises rouges. La police, impuissante, décide alors d’engager un ex-tueur à gages aujourd’hui emprisonné pour retrouver l’auteur de ces crimes. Entre l’ancien assassin professionnel et le tueur en série, le face-à-face va devenir inévitable… Mais c’est à ce moment précis que le réalisateur prend un virage a 180° et opère un dérapage contrôlé pour nous « catapulter » vers d’autres horizons moins convenus et nous offre pas moins que le meilleur film vu depuis longtemps !!! Slice, dans la catégorie « bonne surprise » est assurément à placer aux côtés de THE HUMAN CENTIPEDE. Sélectionné au Festival de Beaune, le nouveau film du réalisateur de BOXERS est un polar choc ! Spectaculaire et puissant, ce thriller à l’issue inoubliable s’impose immédiatement comme un sommet du genre. Porté par un scénario au suspense haletant, une mise en scène enlevée à la photo somptueuse et des scènes d’action magistrales, SLICE brille enfin par son atmosphère trouble au cœur d’un décor urbain fascinant : Bangkok. Bienvenue dans la ville du vice…

Image scifi-movies

BLACK SWAN (USA-2010) - 27 janvier 2011
Un film de Darren Aronofsky
Nina est ballerine au sein du très prestigieux New York City Ballet. Sa vie, comme celle de toutes ses consoeurs, est entièrement vouée à la danse. Lorsque Thomas Leroy, le directeur artistique de la troupe, décide de remplacer la danseuse étoile Beth Mcintyre pour leur nouveau spectacle, « Le Lac des cygnes », son choix s'oriente vers Nina. Mais une nouvelle arrivante, Lily, l'impressionne également beaucoup. « Le Lac des cygnes » exige une danseuse capable de jouer le Cygne blanc dans toute son innocence et sa grâce, et le Cygne noir, qui symbolise la ruse et la sensualité. Nina est parfaite pour danser le Cygne blanc, Lily pour le Cygne noir. Alors que la rivalité de Nina et Lily se mue peu à peu en une amitié perverse, Nina découvre, de plus en plus fascinée, son côté sombre. Mais s'y abandonner pourrait bien la détruire… Par le réalisateur de REQUIEM FOR A DREAM, avec Vincent Cassel (LA HAINE) et Nathalie Portman (LA MENACE FANTOME, V POUR VENDETTA (2005)).

Image scifi-movies

LE CROCODILE DE LA MORT (1977) - 13 janvier 2011
PAR LE RÉALISATEUR DE MASSACRE A LA TRONÇONNEUSE
Une jeune prostituée, chassée un soir d'un bordel texan parce qu'elle refusait de se faire sodomiser par un client, croit trouver refuge au Starlight Hotel… Le propriétaire, le pitoyable Judd, un vétéran du Vietnam, schizophrène évident, fou sanguinaire spécialisé dans le découpage à la faux et maniaque sexuel est le maître attentionné d'un animal de compagnie peu ordinaire : un « charmant »…. crocodile ! Gardée dans son enclos, la bête se repaît des victimes qui s'y égarent : un couple et leur petite fille, deux personnes à la recherche d’une disparue, un jeune redneck et sa petite amie d’un soir … tous se rendront au Starlight hotel tenu par le vieux Judd mais peu en ressortiront vivants. Ambiance glauque, éclairages à la lumière "sale", accentuant l'atmosphère malsaine, et qui décuple l'horreur poisseuse qui y règne. Un cocktail d'ingrédients percutants, de personnages bizarres et un crocodile qui, même en carton-pâte, met tout de même le "trouillomètre" à zéro ! Un film précurseur dans un des genres majeurs du cinéma ! Avec : Neville Brand (TERREUR EXTRA-TERRESTRE (1980)), Mel Ferrer (L'ANTECHRIST), Robert Englund (LES GRIFFES DE LA NUIT), William Finley (PHANTOM OF THE PARADISE), Marylin Burns (MASSACRE A LA TRONCONNEUSE).

Image scifi-movies

L'EXORCISTE (1973) - 30 décembre 2010
LE FILM LE PLUS TERRIFIANT DE TOUS LES TEMPS.
En Irak, le Père Merrin est profondément troublé par la découverte d'une figurine du démon Pazuzu et les visions macabres qui s'ensuivent. Parallèlement, à Washington, la maison de l'actrice Chris MacNeil est troublée par des phénomènes étranges : celle-ci est réveillée par des grattements mystérieux provenant du grenier, tandis que sa fille Regan se plaint que son lit bouge… Quelques jours plus tard, une réception organisée par Chris est troublée par l'arrivée de Regan, qui profère des menaces de mort à l'encontre du réalisateur Burke Dennings. Les crises se font de plus en plus violentes que fréquentes. En proie à des spasmes violents, l'adolescente devient méconnaissable. Chris fait appel à un exorciste… Version intégrale, en vo (sous-titrée Français).

Image scifi-movies

FLESH GORDON (1974) - 16 décembre 2010
Le monde vibre sous une grave menace, des rayons sex s'abattent sur la terre, donnant aux humains d'irrésistibles envies de copuler. Ainsi le monde court à sa perte. C'est l'horrible empereur Wang, le pervers, résidant sur la planète "Porno", qui envoie ces rayons sexuels sur la terre afin de l'anéantir. Le footballeur Flesh Gordon n'est pas épargné. Alors qu'il effectue un voyage en avion, en compagnie d'une charmante demoiselle qui répond au doux nom de Dale Ardor, les rayons XXX les touchent de plein fouet, menant l'avion à la dérive. Seuls nos deux protagonistes s'en sortent et atterrissent près de la maison du Dr. E Jackul, un scientifique. Celui ci a construit un vaisseau spatial en forme de pénis, destiné à atteindre la planète "Porno". A trois, ils prennent leur courage à deux mains, et partent à destination de "Porno". Pourront ils vaincre la frénésie sexuelle de l'empereur et ramener le calme sur terre ? Ajoutez votre critique