Vous n'avez encore accédé à aucune fiche…

 Retrouvez toutes les mises à jour et les news du site jour par jour

Interview David Blue - Stargate Universe: Season 1

18.10.2010

Image
David Blue[david_blue.jpg]

David Blue interprète Eli Wallace dans STARGATE : UNIVERSE (2009).

Parlez-nous de votre costume dans la série. Auriez-vous choisi une tenue différente?

Par rapport au reste des acteurs, j'ai de la chance. Tout le monde est en uniforme. Moi, je porte un jean, des baskets et un sweat à capuche, ce qui, honnêtement, est extacetement ce que je porterais dans la vie de tous les jours. Val, notre costumière m'a appelé avant le tournage pour me demander ce que j'aimais porter. J'ai dis que j'étais assez costaus et que j'étais le genre T-shirt et Sweat à capuche. J'en ai un peu marre d'être habillé comme ça, mais c'est vraiment confortable. C'est seulement gênant en été quand il fait chaud parce que je suis le seul de l'équipe à transpirer toute la journée.

En quoi est-ce important de vous avoir en tant que ressort comique dans la série, quel défi cela représente-t-il pour vous ?

Je pense que c'est un aspect très important.Si on observe la situation, on a un groupe de gens sans cesse angoissés et inquiets à l'idée de mourir. Ils doivent de faire confiance, ils souffrent, ils s'entretuent. L'aspect comique devient très utile parce qu'une plaisanterie désamorce la situation. C'est exactement comme ça que je me comporterais dans la vraie vie. Je ferais une plaisanterie pour calmer le jeu. C'est important quand on se retrouve avec des gens prêts à s'entretuer. Et en tant que public, la catharsis a ses limites, on aurait envie de se tirer une balle si tout ce qu'on regardait, c'était des gens se battre. L'humour est très important.

Et bien, Brad et Rob, nos producteurs executifs et nos auteurs, m'ont prévenu dès le début qu'ils tenaient beaucoup à la naïveté et à l'innocence d'Eric. Et j'adore ça. C'est comme observer une fourmilière pour la première fois et être complètement ébahi. C'est amusant à jouer. En tant que personne, je découvre tout pour la première fois, c'est facile à faire. Surtout avec cette équipe. Les acteurs sont géniaux. Nous nous entendons vraiment bien, nous plaisantons tous ensemble sans arrêt. Donc, être le personnage comique n'est que la continuuité de ce qui se passe avant qu'on n'entende "Action". Mais j'aime jouer les deux aspects de mon personnage. C'est amusant. C'est ce qui m'a donné envie d'accepter le rôle.

Jusqu'à quel point faut-il s'investir pour rendre le rôle réaliste? Quelle est votre motivation ?

Le film Galaxy Quest, où une race d'extraterrestres s'inspire d'une série télévisée pour construire sa civilisation. Ca m'a fait réaliser que si je n'ai pas de raison de presser les boutons que je presse, ou si je n'ai pas de raison de faire ce que je fais, je risque de détruire lunivers et de me détruire moi-même dans le futur et qu'ils viendront pour me retrouver. C'est une bonne motivation. C'est juste mon imagination, c'est une part de cet égoïsme qui caractérise le métier d'acteur. Quelqu'un nous paie pour jouer dans le bac à sable toute la journée. C'est vraiment comme ça que je vois les choses. Quand j'imagine des aliens ou des vaisseaux spatiaux ou que je m'imagine pointer une arme sur quelque chose et tirer, je suis réellement en train de faire semblant de faiure ce genre de chose. C'est génial.

En quoi Stargate Universe est différent des deux versions précédentes et pourquoi ce thème est-il si percutant ?

Je pense que le divertissement, en général, reflète assez bien le monde dans lequel nous vivons. Si vous prenez la plupart des séries télé diffusées en ce moment, vous constatez qu'elles sont plus voyeuristes, plus réelles. Le public veut avoir l'impression de faire partie du programme. Ils sont habitués à regarder des choses formatées. Et je me sens comme la plupart de ceux qui ont accepter de jouer dans cette série parce qu'elle représente vaiment une tentative pour faire évoluer le genre. Grâce au style de la réalisation, qui est beaucoup plus réaliste autant qu'aux situations.

O'Neill et Carter, les personnages de Richard Dean Anderson et Amanda Tapping pourvaien trentrer chez eux à la fin de la journée. Nous n'avons pas ce luxe. Je crois que ce ton ne serait pas du tout réaliste dans cette situation. Il fallait obligatoirement évoluer. Et vous savez, si vous regardez Star Trek, c'est la même chose, la série original et la nouvelle génération, et Deep Space Nine, etc. C'est l'évolution du divertissement en général. Et je respecte beaucoup Brad et Rob et tous ceux qui ont créé la franchise pour leur capacité à toujours aller de l'avant. Et puis, il faut aussi considérer l'angle buisness du divertissement. Il faut faire ce qui peut attirer le plus de public possible. Et personne en voulait se débarrasser des fans de Stargate, nous voulions simplement élargir la famille en gardant tous ceux qui ont toujours aimé la franchise. Nous voulions aussi toucher les fans de Lost ou de The Office et avoir le plus de fans possible.

Votre public et ce public savent tous deux que c'est très dangereux.

Les fans de science fiction sont merveilleux et je trouve que ce sont les fans les plus intelligents du monde. Je le pense vraiment. Mais ce sont eux qui prennent la parole. Donc nous marchons sur la corde raide. Mais je respecte tous ceux qui prennent des risques en se moquant des conséquences. Personnellement, je regardais Atlantis, et je n'ai jamais considéré que Universe se situait en dehors de cet univers parce qu'il s'agit de la même équipe, les mêmes producteurs, les mêmes auteurs, ceux qui ont créé les franchises précédentes. Ils ont décidé de tenter quelque chose de différent. Avec tout le respect que je dois aux précédentes séries, elles ne suivront pas. Par exemple, je ne crois pas que Rihard Dean Anderson continuera à faire du SG1. Pour continuer à faire vivre la franchise, il faut suivre une autre voie et essayer quelque chose de nouveau pour que le nom de Stargate vive le plus longtemps possible.

Qu'aimez-vous le plus dans ce voyage que vous avez entrepris ?

J'ai été très chanceux dans ma carrière. J'ai eu des fans de tout ce que j'ai fait. Ugly Betty et Moonlight, Sweet Life et Stargate Universe; c'est une sécrée aventure pour moi. Il se passe chaque jour quelque chose de différent au boulot, je travaille avec des gens vraiment formidables, parmi les meilleurs de l'industrie et je m'amuse beaucoup. Et je suis toujours content d'aller dans les pays et les villes où on m'invite. Je n'étais jamais allé au Canada avant de débuter le tournage de cette série. C'est magnifique, ici. Sans Stargate Universe, je n'aurais sans doute jamais vu ça. Ca m'apporte tellement.