Logo SciFi-Movies
Logo SciFi-Movies
Stuff

0


0

Les critiques

Nombre de critiques : 3
Total des points : 20
Moyenne obtenue : 6.67/10

Ajoutez une critique

Affiche américaine du film Stuff (The Stuff)
Avatar choisi par le scifinaute

3 - 5/10 Chris

18 août 2016

Largement moins bon dans le genre que POLTERGEIST préférez lui ce dernier sur la Junk Food où bien pour se marrer. Je pense que ce film doit être vu en Vostfr il m'avait laissé un meilleur souvenir dans ce format. Ici je suis resté sur ma faim (je prendrai pas de dessert, merci). Bon je dirais moyen sans plus.

Avatar choisi par le scifinaute

2 - 8/10 Fog Horn

25 avril 2016

Quand THE BLOB rencontre L'INVASION DES PROFANATEURS DE SÉPULTURES, ça donne STUFF ou comment une crème glacée transforme les gens en zombies ! A travers ce postulat délirant, Larry Cohen dresse un portrait peu glorieux (mais réaliste) de notre société de consommation, des méthodes douteuses de l'industrie agro-alimentaire et du cynisme des publicitaires. L'air de rien, le propos ne caresse pas le spectateur dans le sens du poil (le consommateur y est décrit comme un pantin manipulé par les médias et satisfait de son sort tant que ses pulsions consommatrices sont comblées). Le tout est emballé sous les traits d'une super série B fun et enlevée. Les effets spéciaux sont franchement sympas et on ne s'ennuie pas une seconde.

Avatar choisi par le scifinaute

1 - 7/10 KX69

10 novembre 2014

Larry Cohen a bien dû s’amuser en écrivant ce film gentiment pamphlétaire sur la junk food, et la société de consommation qui est un peu l’équivalent de notre L'AILE OU LA CUISSE. D'autant que l’Amérique sera sauvée par un groupuscule de patriotes militarisés pathétiques. Le film est amusant, gore par moment même si l’impact des scènes est atténué par la blancheur du « Stuff », créature qui rivalise avec le BLOB.
Les effets de maquillages outranciers collent bien au propos. On se dit quand même que la réalité des scandales sanitaires liées au produits alimentaires (OGM, pesticides, perturbateurs endocriniens…) est bien plus effrayante que ce yaourt d’origine douteuse.

Connexions

Liens internes