Logo SciFi-Movies
Logo SciFi-Movies

» Votre historique...

Historique de navigation...

Les traqués de l'an 2000

0


0

Les critiques

Nombre de critiques : 3
Total des points : 21
Moyenne obtenue : 7.00/10

Ajoutez une critique

Affiche française du film Les traqués de l'an 2000 (Turkey Shoot)
Avatar choisi par le scifinaute

3 - 5/10 Fog Horn

08 juillet 2016

Ça a l'aspect du bis italien, ça a l'odeur du bis italien, ça a le goût du bis italien... Mais c'est australien ! LES TRAQUÉS DE L'AN 2000 transpire le cinéma d'exploitation de tous ses pores avec un sens de l'outrance des plus développés. Ça démarre comme un film de prison avec tous les clichés qui vont avec (scènes de douche, humiliation, etc...) et ça vire au survival, pour terminer avec une fusillade finale digne d'un épisode décadent de L'AGENCE TOUS RISQUES ! Le réalisateur tente de faire oublier les limites budgétaires qui sautent aux yeux en usant de scènes chocs aux effets gores crapoteux. Le background politique n'est qu'un vague prétexte pour ce spectacle d'un mauvais goût tellement prononcé que ça en deviendrait presque drôle si ce n'était pas aussi complaisant.

Avatar choisi par le scifinaute

2 - 9/10 Bad Lion 97-1

13 octobre 2008

J'ai découvert ce film par hasard, l'année de mes 14 ans et je me rappelle qu'à l'époque il m'avait fasciné par la violence qu'il dégageait. Je noterais donc le film avec l'impression que j'ai eu en ce temps là. Peut-être que si je venais à le revoir aujourd'hui, je serais déçu... Regardez-le et faites-en votre opinion...!

Avatar choisi par le scifinaute

1 - 7/10 KX69

10 décembre 2007

« Les traqués de l'an 2000 » mélange à la fois les films de prisons avec son quota de tortures, de garde sadiques, d'exécutions sommaires et de prisonnières dénudées; une chasse à l'homme dans la grande tradition du comte Zaroff et des références au « 1984 » de Georges Orwell. Le budget du film ayant été sérieusement amputé quelques jours avant le début du tournage, le réalisateur a dû supprimer une quinzaine de pages de scénario en début de film qui a priori décrivait le régime totalitaire servant de toile de fond au récit et réduire d'autant ses ambitions . Même si l'on peut déplorer la quasi disparition de cet aspect, il reste une série B très sympathique, rythmée, décalée, parfois gore et surprenante : l'introduction du monstre, sorte de loup garou sortit tout droit des films de l'Universal peut paraître totalement hors sujet mais s'intègre finalement bien à un métrage qui a laissé toute velléité de gravité et de vraisemblance au vestiaire. « Les traqués de l'an 2000 » est un pur film de divertissement qui atteint parfaitement sa cible.

Connexions

Liens internes