Logo SciFi-Movies
Logo SciFi-Movies

» Votre historique...

Historique de navigation...

» Quoi de neuf sur Scifi-Movies ? Icone RSS


Retrouvez toutes les mises à jour et les news du site jour par jour

Les Survivants de l'infini

0


1

Les Survivants de l'infini

(This Island Earth)
3.5 étoiles

Un film réalisé par Joseph M. Newman
1955 - 87 minutes - Couleur - Mono - 1.37
Voir toutes les productions et sorties américaines (Etats-unis)

Les critiques

Nombre de critiques : 9
Total des points : 62
Moyenne obtenue : 6.89/10

Ajoutez une critique

Affiche américaine du film Les Survivants de l'infini (This Island Earth)
Avatar choisi par le scifinaute

9 - 8/10 Fog Horn

29 août 2017

Un incontournable de la SF des années 50. Déjà, c'est beau avec des couleurs magnifiées par la Technicolor. La réalisation est soignée et sert un script qui fait monter efficacement le suspense en entretenant le flou sur les intentions des "étrangers" (dont la description a la qualité d'être nuancée). Ensuite, le spectacle prend une autre dimension à partir de son troisième acte sur la planète Metaluna. Le résultat visuel est bluffant avec des maquettes, matte paintings et effets visuels très inventifs qui retranscrivent à la perfection (et avec une certaine poésie) cette ambiance de fin du monde. On est transporté et on sent la sincérité et la générosité dans cette production qui mérite d'être découverte ou redécouverte.

Avatar choisi par le scifinaute

8 - 7/10 Chris

04 novembre 2013

Certainement l'un des grands films des années 50. Moi j'ai aimé et je sais maintenant ce qu'est un "interociter". Les effets spéciaux sont datés mais je trouve cette production finalement assez prenante avec un scénario très original.

Avatar choisi par le scifinaute

7 - 7/10 Philippe Jean-Marc

29 mai 2011

J'avais beaucoup entendu parler de ce film et je dois dire que je suis assez déçu. Il est très nettement en dessous de "Planète interdite" auquel on le compare souvent, je trouve même que "Le choc des mondes" est bien plus réussi. Cependant, on ne peut qu'être sensible à son charme "fifties".

Avatar choisi par le scifinaute

6 - 7/10 KX69

21 octobre 2010

Le film est ambitieux tant au niveau esthétique que thématique mais le scénario ne parvient pas à combler les attentes qu'il fait naître chez le spectateur. Les (bonnes) idées ne sont pas creusées : le moyen mis en oeuvre par les ET pour prendre contact avec les plus grands scientifiques, la façon dont ceux-ci découvrent que quelque chose cloche dans le centre de recherche, le voyage spatial et la découverte de Metaluna. Tout cela est malheureusement survolé. De plus, le mutant metalunien, figure désormais emblématique du cinéma de SF, n'a qu'un rôle de figuration, ce qui est un peu frustrant. Le film déçoit donc d'autant que l'on pressent qu'il aurait pu être un des films majeurs de la SF (même si il jouit d'un statut de classique).

Avatar choisi par le scifinaute

5 - 5/10 Sans nom

26 août 2006

SF de série B à petits moyens, on ne peut que sourire affectueusement devants les effets spéciaux (superpositions et transparences approximatives, météorites suspendus à des fils visibles etc....). Une héroine très années 40 mais des visiteurs au look intéressant. Des longueurs dans la réalisation (même pour l'époque) qui accusent le manque de substances du scénario qui aurait pu tenir facilement dans un épisode de TWILIGHT ZONE. Reste un film au charme désuet mais qui fait partie de la petite histoire de la SF et les amateurs que nous sommes le regarderont par curiosité.

Avatar choisi par le scifinaute

4 - 7/10 Anan 7

20 septembre 2003

Un film assez sympathique et très kitch dans lequel des extra terrestres venant de la planète Metalluna conduit par leur chef Exeter, viennent sur terre afin de se servir des meilleurs scientifiques terriens contre leurs ennemis de la planète je me rappelle plus du nom. C’est plutôt bien fait pour l'époque et les acteurs s'en tirent de manière honorable. Les décors sont bien sur en papier carton mais c'est bien sur une constante de la vieille SF, et cela fait également grandement partie de son charme. Exclusivement pour les fans de "old" SF, si vous étés un accro à matrix et a bouffi contre les vampires passez votre chemin.

Avatar choisi par le scifinaute

3 - 9/10 bourglan pierre-yves

20 mai 2000

La légende raconte qu'un certain jack Arnold (l'étrange créature du lac noir 1953, ou de tarantula 1954), aurait mis ses services à contribution, au cote de joseph newman, pour la réalisation de ce charmant film de sf. deux ans et demi de tournage pour un résultat plus qu'acceptable. sa valait le coût d'attendre.

Avatar choisi par le scifinaute

2 - 7/10 Sans nom

17 mai 2000

Un film sympathique bien qu'un peu pale. L'idee (qui pourrait etre novatrice de nos jours pck on ne fait plus que des films avec des monstres mechants et des gentils gentils mais avec des gros pistolets)l'idee donc est interessante en soi (les ET font appel aux pas ET pour sauver leur monde) mais malheureusement cela manque de sensibilite ( la planete va etre detruite - Combien de cafe dans ton sucre?) Spok est un extraverti par rapport au ET de ce film. Et les heros sont deguises en spectateurs. Mais c'est bon pour la culture (et le plaisir). Au fait j'oubliais : la fille elle crie.ps : ET c'est iti.

Avatar choisi par le scifinaute

1 - 5/10 Sylvain Grenon

23 septembre 1999

Avec Planète interdite, ce film est l'un des fleurons du genre "space opera" de la SF américaine des années 50. J'ai pu le voir récemment, et j'ai été déçu. Je trouve que le film est moins imaginatif que "Planète interdite" et que les scènes consacrées à la civilisation extra-terrestre en danger ne sont pas assez nombreuses. Bien sûr, l'idée d'une civilisation mourante qui tente d'échapper à son destin, est assez intéressante mais la réalisation ne suit pas et on ne sent pas vraiment la détresse des extra-terrestre. Leur tête proéminente ( :-) ) a assez mal vieilli et je ne parle pas du monstre de la fin du film qui semble sortir tout droit d'un vieux "Astounding" des années 20. Malgré tout, les rares scènes sur la planète extra-terrestre montre ce quie le film aurait pu être avec un peu plus de rigueur. Une déception.

Connexions