Logo SciFi-Movies
Logo SciFi-Movies

» Votre historique...

Historique de navigation...

Futur immediat : los Angeles 1991

0


0

Futur immediat : los Angeles 1991

(Alien Nation)
2.5 étoiles

Un film réalisé par Graham Baker
1988 - 91 minutes - Couleur - Stéréo - 2.35
Voir toutes les productions et sorties américaines (Etats-unis)

Les critiques

Nombre de critiques : 3
Total des points : 16
Moyenne obtenue : 5.33/10

Ajoutez une critique

Affiche française du film Futur immediat : los Angeles 1991 (Alien Nation)
Avatar choisi par le scifinaute

3 - 5/10 Fog Horn

18 juin 2017

Suite au méga-succès de L'ARME FATALE, la seconde moitié des 80's a vu revenir à la mode le buddy movie, vous savez, ce genre de film mêlant polar, comédie et action qui met en scène un binôme de flics aux caractères opposés mais qui finissent par s'apprécier... Dans le cas présent, un flic bourru et borderline se voit associé à un extra-terrestre très à cheval sur le règlement pour enquêter sur un trafic de drogue. Tous les codes du genre sont respectés à la lettre. Malheureusement, l'intrigue policière est ennuyeuse, la faute à une réalisation plan-plan et à un script avare en surprises. La seule originalité vient du background : l'immigration extra-terrestre, qui apporte en sous-texte un certain aspect social.

Avatar choisi par le scifinaute

2 - 4/10 Chris

01 août 2008

Film Américain de sf, construit moyennement avec une vague idée traité sur le mode du polar, pas très original l'idée des immigrés Alien entrant sur le territoire US avec leur maffia en prime, (on aurait pu mettre latinos à la place!) et s'adaptant au mode de vie Américain, pas d'étincelles ce film, pas génial.

Avatar choisi par le scifinaute

1 - 7/10 KX69

29 mars 2008

Voilà une histoire policière assez peu originale mais filmée avec efficacité. Le scénario aligne les traditionnels meurtres, règlements de compte, trafics, poursuites en voiture et l'enquête menée par le traditionnel couple de flics que tout oppose: le policier blanc avec des préjugés racistes mais qui a finalement un grand coeur et son collègue d'une tout autre origine qui n'est pas tout à fait intégré à la société mais qui va faire ses preuves et changer le regard de son co-équipier. La seule différence avec un banal polar est que le collègue du flic blanc est d'origine extraterrestre.

Outre que ce modeste métrage est tout à fait divertissant, sa vraie originalité réside dans son sous-texte : l'arrivée des extraterrestres sur terre a provoqué évidemment un émoi médiatique énorme mais éphémère et trois ans plus tard, la société humaine a repris ses activités routinières. L'arrivée de créatures d'un autre monde n'a pas déclenché de révolution sociétale ou philosophique.

Les ET sont finalement des types comme nous. Enfin moins que nous puisque qu'ils font partis de la dernière vague d'immigration, des citoyens de seconde catégorie qui font les boulots les plus ingrats, content d'avoir échappé à leur condition d'esclave mais qui tentent de s'intégrer et d'évoluer au sein de la société humaine assez hostile, certains par la classique voie de la promotion sociale (un peu en panne), quelques-uns par le crime.

Le film n'exploite pas vraiment ce potentiel qui n'échappera pas à Kenneth Johnson pour développer la série et les téléfilms.