Logo SciFi-Movies
Logo SciFi-Movies

» Votre historique...

Historique de navigation...

» Quoi de neuf sur Scifi-Movies ? Icone RSS


Retrouvez toutes les mises à jour et les news du site jour par jour

Le choc des mondes

0


1

Le choc des mondes

(When Worlds Collide)
3.5 étoiles

Un film réalisé par Rudolph Maté
1951 - 83 minutes - Couleur - Mono - 1.37
Voir toutes les productions et sorties américaines (Etats-unis)

Les critiques

Nombre de critiques : 10
Total des points : 70
Moyenne obtenue : 7.00/10

Ajoutez une critique

Affiche française du film Le choc des mondes (When Worlds Collide)
Avatar choisi par le scifinaute

10 - 6/10 Fog Horn

29 août 2017

L'épisode biblique de l'Arche de Noé revisité à la sauce film catastrophe. Filmé en couleur et doté d'un budget conséquent, on peut le considérer comme un véritable blockbuster. Le scénario est formaté pour plaire au grand public en ajoutant à la trame initiale l'indispensable triangle amoureux, la présence d'un gamin "mascotte" ainsi que celle d'un toutou tout mignon (pour garder l'attention du jeune public). Ce sont évidemment ces éléments "gnian-gnian" (et hautement dispensables) qui ont donné un coup de vieux à ce film parce que, d'un point de vue purement technique, ça reste solide. Deux choses m'ont frappé : premièrement, la scène du sauvetage en hélicoptère, une séquence impossible à reproduire telle quelle aujourd'hui avec l'appareil évoluant à trois mètres à peine de l'enfant et frôlant le décor, impressionnant et flippant ! Deuxièmement : l'équipage américain de la navette, sélectionné pour jouer les nouveaux Adam et Eve sur une nouvelle planète, est intégralement composé de figurants de type caucasien ! Un élément qui en dit long sur l'intensité de la ségrégation raciale aux Etats-Unis à l'époque...

Avatar choisi par le scifinaute

9 - 6/10 Francis Lajoie

03 octobre 2009

Bon film de science-fiction pour l'époque qui vaut la peine d'être vu et/ou d'avoir dans sa collection. Le décor de la scène finale est vraiment décevant. Quand j'écoute le film je l'arrête toujours quand le vaisseau spatiale ouvre ses portes car sinon c'est à pisser de rire tellement le décor est raté. Ils ont sûrement manqué de budget. Mais, c'est tout de même un film à voir et à revoir.

Avatar choisi par le scifinaute

8 - 7/10 Chris

06 novembre 2008

Ce superbe film de Rudolph Maté, est l'un des tout premiers grand film de sf. Grand public également, si l'histoire est assez invraisemblable, la qualité des images et la créativité des dessins en font un film a voir!

Avatar choisi par le scifinaute

7 - 6/10 KX69

03 décembre 2007

Passons rapidement sur l'invraisemblance du scénario (la possibilité d'une évacuation de quelques personnes sur une planète qui passe miraculeusement à proximité de la terre et qui offre des conditions de vie idéales tandis que son étoile percute la terre sans autre conséquence pour le système solaire). Après tout le cinéma de SF est plein d'approximation de cette sorte. Passons également sur les effets spéciaux qui sont sympathiques mais ne sont pas exceptionnels, les plans sur New York sous les eaux sont marquants mais heureusement suffisamment brefs pour ne pas souligner la pauvreté de l'effet spécial, quant au plan final, il frise le ridicule même si on ne peut pas lui reprocher son manque de couleur (le film dans son ensemble est chatoyant). Non, ce qui est déplaisant avec le choc des mondes, c'est que l'on nous assène des messages assez moralisateurs sur le travail, le désintéressement, l'autoritarisme et la droiture nécessaires pour mener à bien une grande mission devant mener quelques élus sur un nouvel Eden, le tout agrémenté de lourdes citations bibliques (ça a l'air d'être la signature des productions Georges Pal) alors que les personnages principaux passent leur temps à multiplier les passe-droits. En commençant par le héros David Randall, puis le gosse et le chien et les deux amoureux.
Il est difficile également de ne voir dans le choc des mondes qu'une oeuvrette distrayante alors qu'au final le film semble nous dire que c'est une chance de se retrouver entre soi pour créer un nouveau monde, bible microfilmée en main, en laissant sans regret derrière la terre et sa population bigarrée et pécheresse.

Avatar choisi par le scifinaute

6 - 7/10 plutonrouge

05 février 2006

C'est un très bon scifi-movies, je l'avais déjà vu sur FR3 dans les années 70/80 à la dernière séance, c'est là que l'on peut voir des acteurs et actrices alors que figurant faire leur première apparition, cherché dans les élu(e)s pour le nouveau monde

Avatar choisi par le scifinaute

5 - 9/10 Sans nom

16 novembre 2004

C'est du film culte, a ne pas s'y tromper: un rythme soutenue, des acteurs convaincants, un scénario sans défaut, des effets spéciaux discrets - mais c'est justement ce qui fait qu'aujourd'hui le film reste encore crédible - et pour finir une version Française vraiment bien (Ah! la voix Off en fin de film décomptant les jours et annonçant les retards sur le programme...). J'en profite au passage pour saluer DoctorSF. Grâce au site, j'ai pu découvrir ce film, ainsi que bien d'autre. J'apprécie beaucoup la catégorie des amateurs, et vous invite a faire partager votre avis.

Avatar choisi par le scifinaute

4 - 6/10 Sy Phy

03 octobre 2003

Encore un incontournable qui avait enchanté le très jeune téléspectateur que j'étais au temps révolu où la téloche passait régulièrement des classiques de SF de ce genre en « prime-time ». Il faudrait toujours pouvoir rester sur une bonne impression et s'en tenir là. Parce que ça a sacrément « vieillotté ». J'ai même peine à croire qu'il avait reçu un Oscar pour les effets spéciaux, bien fauchés comparés à ce que pouvaient faire Fritz Lang ou William Cameron Menzies dans les années 30. Pourtant Rudolph Maté et Georges Pal n'étaient pas n'importe qui ! Bon, soyons tolérant, c'était l'après-guerre et ses restrictions (même aux USA, souvenez-vous des bagnoles aux portes en bois faute d'acier), la Guerre Froide commençait etc. C'est exact que « Deep Impact » lui doit beaucoup (crash planétaire, vision de New York immergé). mais malgré ses gros moyens, le film de Leder était d'une nullité effarante. L'aspect intéressant du « Choc des mondes » est l'interprétation. Le héros positif est plutôt bien campé, évitant la caricature habituelle du bellâtre au sourire Gibbs qui va emballer la non moins traditionnelle fille du professeur. Présenté d'abord comme un aventurier et un tombeur, il se complexifie au fil du récit. Il y a aussi le riche commanditaire invalide et égocentrique qui laisse imaginer que Kubrick, ce grand cinéphile, s'en est souvenu pour la fin du « Dr Folamour » quand il se lève soudain de son fauteuil pour tituber de quelques pas. L'idée du tirage au sort des « partants » et de la prévisible rébellion des laissés pour compte tient le coup aussi. De même que le suspens du compte à rebours avec la planète tueuse (rouge, forcément, vu le contexte de l'époque) qui grossit à l'horizon. Techniquement, la datation du film est évidente avec la forme et le système de décollage de la fusée calqués sur les terribles V2 du Doktor Von Braun.
Une scène m'a carrément bluffé : le sauvetage du gamin à l'aide d'un petit hélico. Tourné en conditions réelles, sans trucage apparent et donc très risquée pour les acteurs. Ou alors c'est bidouillé et j'en suis doublement bluffé !
Mais qu'est-ce qui a pris à ces excellents artisans de Maté et Pal de clore sur un décor de carton bouilli à deux balles qui feraient hurler de rire un môme de maternelle ? On distingue même une espèce de bunker du Mur de l'Atlantique et les pyramides d'Egypte parmi des décos d'arbre de Noël de comice agricole !

Avatar choisi par le scifinaute

3 - 9/10 Sans nom

23 janvier 2002

Que dire de ce film? Enfin !!!... Son productuer George Pal, homme incontournable de l'entertainment américain, fait de ce film un avant armagedon bien plus jouissif que ce dernier (il n'est en aucun cas le meilleur de willis. A mon avis). Le choc des mondes est une enorme peinture montrant le peuple americain en plaine impuissance devant deux asteroides. Beaux effets speciaux, belle histoire que celle de la fin de l'humanite. Represente ici par une scene de destruction filme au ralentis. Ce film remportera par ailleur un oscar pour les meilleurs effets speciaux realises par Gordon Gennings et Harry Barndollar. Incontournable

Avatar choisi par le scifinaute

2 - 7/10 ERIC

31 mai 2001

C'est loin des super production actuel, mais le film est agréable a voir et on ne s'ennuie pas du début a la fin.

Avatar choisi par le scifinaute

1 - 7/10 Fabien Tournel

06 mai 2001

Ce film préfigure les dilemmes moraux qui surviendraient en cas de cataclysme imminent et dont seule une poignée pourrait réchapper. Ici, il y a tout d’abord une présélection des “hommes utiles” : ingénieurs, techniciens, agriculteurs... puis un ultime tirage au sort. Au final, à peine une cinquantaine d’hommes et femmes ayant piochés les bons numéros seront admis à bord de “l’arche de Noé”. L’éthique, l’abnégation et l’humilité sont au coeur du film : le héros, un homme épatant sous tout rapport, éprouvera des scrupules à avoir une place garantie par l’affection que lui porte la fille du professeur ; le fiancé détrôné sera beau joueur et convaincra le héros de son utilité à bord ; le professeur se sacrifiera pour éviter que l’armée des envieux n’empêche le départ de l’astronef... Si Deep impact (Mimi Leder, 1998) s’en est fortement inspiré, il n’a pas développé plus avant ces considérations éthiques, et a surtout actualisé les effets spéciaux, dont la sublime séquence du raz-de-marée. Le choc des mondes, quant à lui, n’est pas si spectaculaire que son oscar des effets spéciaux pourrait le laissait croire, mais c’est également un bon film. Il réussit tout de même le tour de force de se conclure en “happy end” alors que seulement cinquante personnes sur près de cinq milliards de Terriens n’ont pas succombé à l’Apocalypse...

Connexions

Liens internes

    Liens externes

    Références littéraires nooSFere

    » Référencez votre site sur SCIFI-MOVIES