Logo SciFi-Movies
Logo SciFi-Movies

» Votre historique...

Historique de navigation...

Anil Kapoor

Date de naissance : 24 décembre 1959
Drapeau : Inde

Image scifi-movies

Anil Kapoor est l’une des plus grandes stars du cinéma indien. Il est réputé pour son engagement humanitaire et son statut d’ambassadeur culturel, tant à Hollywood que dans le reste du monde. Né en 1959 dans la banlieue de Mumbai, en Inde, d’un père agent puis producteur, il a grandi au coeur de l’industrie du cinéma. C’est contre la volonté de son père qu’à l’adolescence il décide de poursuivre la profession «incertaine» d’acteur et il obtient son premier rôle à l’âge de 19 ans : il se produira dans plus de 150 films en trente ans de carrière.

Au milieu des années 80, Kapoor était déjà l’un des acteurs les plus célèbres et prolifiques du cinéma indien, reconnu pour sa capacité à se renouveler constamment, tout en jouant dans les plus grandes productions. Récompensé par quatre Filmfare Awards, l’équivalent indien des Oscars, et salué par le prestigieux National Film Award pour son rôle dans PUKAR, il revendique aujourd’hui un grand nombre d’admirateurs dans le monde entier. Il s’est ensuite fait connaître du public international grâce à son interprétation du présentateur de jeu télévisé dans SLUMDOG MILLIONAIRE de Danny Boyle.

Alors qu’Anil Kapoor obtenait une reconnaissance méritée de ses pairs à Hollywood grâce à un prix de la Screen Actors Guild, c’est son engagement humanitaire qui lui a valu un immense respect – et une tout autre notoriété. C’est en effet en toute discrétion qu’il a reversé, dès la signature de son contrat, l’intégralité de son cachet de SLUMDOG MILLIONAIRE aux acteurs défavorisés de Mumbai qui figurent dans le film, leur donnant une chance d’échapper aux bidonvilles qu’il avait lui-même quittés plusieurs années auparavant.

Pour cet homme, qui a lancé le premier appel de fonds pour le mouvement Children’s Right to Education en 2007 et contribué à la construction d’écoles à Uri, à Jammu et au Cachemire après les tremblements de terre dévastateurs cette même année, cette démarche est devenue une habitude. Anil Kappor est en effet investi depuis longtemps dans l’action humanitaire : il est ambassadeur du mouvement Plan India et a participé à des tournées de concert pour les communautés indiennes à travers le monde. Il a aussi mené la campagne «Learn Without Fear» en 2008 pour lutter contre la violence faite aux écoliers et a lancé en 2009 une pétition avec ses collègues de SLUMDOG MILLIONAIRE pour lutter contre l’exploitation des enfants.

Alors que l’acteur connaît un succès critique et public aux États-Unis et à l’international grâce à sa prestation dans la dernière saison de 24 HEURES CHRONO, il poursuit son oeuvre caritative, non seulement sur le plan éducatif avec Plan India, mais aussi en contribuant à la campagne du Rotary International pour lutter contre la poliomyélite aux côtés de Bill Gates et Desmond Tutu.

Récemment, Anil Kapoor est devenu ambassadeur du Freedom Project de CNN, rejoignant d’autres vedettes connues pour leur engagement comme Demi Moore, Peter Gabriel ou encore Ricky Martin, pour attirer l’attention sur l’esclavage moderne. Grâce à son rôle dans MISSION: IMPOSSIBLE - PROTOCOLE FANTÔME, suivi par une apparition dans CITIES (avec Clive Owen), Kapoor prouve une fois de plus sa capacité à passer du cinéma indien à Hollywood. Parallèlement, l'acteur souhaite poursuivre sa carrière de producteur. Issu d'une famille qui produit des films depuis un demi-siècle, il a lui-même financé plus de 30 films dans les diverses maisons de production détenues par ses proches.

Un de ses derniers projets, GANDHI, MY FATHER, qui mettait en lumière la relation tendue entre le Mahatma Gandhi et son fils aîné Harilal, a obtenu trois Special Jury National Awards en 2007. En 2010, il a produit AISHA, inspiré d'»Emma» de Jane Austen, et plus récemment NO PROBLEM. Kapoor est tout particulièrement fier que ses enfants suivent sa voie : Sonam Kapoor, sa fille, a fait ses débuts dans SAAWARIYA en 2007 et a tenu le rôle principal d'AISHA. Aux côtés de son père, la jeune femme a été ambassadrice pour la marque Mont-Blanc et est aujourd'hui l'égérie de L'Oréal Inde. Sa seconde fille, Rhea, est productrice de films à Mumbai et son benjamin, Harshvardhan, étudie l'écriture de scénario en Californie.

14 décembre 2011

Filmographie sélective

(*) non crédité