Quoi de neuf sur Scifi-Movies ? Icone RSS

16.04.2014 : Nouvelle vidéo : X-MEN: DAYS OF FUTURE PAST - Bande annonce finale officielle
16.04.2014 : Annonce sortie : Real Humans (blu-ray)
16.04.2014 : Annonce sortie : Real Humans (dvd)
16.04.2014 : Concours LE HOBBIT : LA DESOLATION DE SMAUG - Des DVD et des Blu-ray à gagner !
16.04.2014 : Concours THE AMAZING SPIDER-MAN, LE DESTIN D'UN HEROS - 20 places de ciné à gagner !
15.04.2014 : Nouvelle vidéo : EDGE OF TOMORROW - Bande annonce 3 (vf)
14.04.2014 : Nouvelle vidéo : THE AMAZING SPIDER-MAN : LE DESTIN D'UN HÉROS - Extrait "Time Square Sniper" (vf)
13.04.2014 : Nouvelle fiche : THE 100
13.04.2014 : Nouvelle fiche : H+
13.04.2014 : Annonce sortie : Sa majesté des mouches (dvd)
13.04.2014 : Nouvelle vidéo : BERMUDA TENTACLES - Bande annonce (vo)
13.04.2014 : Nouvelle fiche : BERMUDA TENTACLES
13.04.2014 : 2 nouvelles photos du film EDGE OF TOMORROW
13.04.2014 : 1 nouvelle photo du film GODZILLA
13.04.2014 : L'affiche française de GODZILLA !
12.04.2014 : Nouvelle vidéo : THE AMAZING SPIDER-MAN : LE DESTIN D'UN HÉROS - Avant première française
12.04.2014 : 1 nouvelle affiche du film GODZILLA
12.04.2014 : Mise à jour de la biographie de Hans Zimmer
12.04.2014 : Mise à jour de la biographie de Paul Giamatti
12.04.2014 : Mise à jour de la biographie de Colm Feore
12.04.2014 : Mise à jour de la biographie de Embeth Davidtz
12.04.2014 : Mise à jour de la biographie de Dane DeHaan
12.04.2014 : Mise à jour de la biographie de Jamie Foxx
12.04.2014 : 1 nouvelle affiche du film THE AMAZING SPIDER-MAN : LE DESTIN D'UN HÉROS
12.04.2014 : 2 nouvelles affiches personnages pour X-MEN: DAYS OF FUTURE PAST
12.04.2014 : Nouvelle fiche : UN MARTIEN À PARIS
11.04.2014 : Nouvelle date de sortie française pour EDGE OF TOMORROW : le 4 juin !
11.04.2014 : Annonce sortie : La planète des vampires (dvd)
11.04.2014 : Annonce sortie : La planète des tempêtes (dvd)
11.04.2014 : Concours RED LIGHTS - Des Blu-ray et des DVD à gagner !
10.04.2014 : CAPTAIN AMERICA 3 sortira en salles au USA le 6 mai 2016
10.04.2014 : 4 premières affiches teaser pour NINJA TURTLES
10.04.2014 : 1 nouvelle affiche du film THE AMAZING SPIDER-MAN : LE DESTIN D'UN HÉROS, hommage au comic book n°121
10.04.2014 : 10 nouvelles photos du film LA PLANÈTE DES SINGES : L'AFFRONTEMENT
10.04.2014 : 13 nouvelles photos du film THE AMAZING SPIDER-MAN : LE DESTIN D'UN HÉROS
08.04.2014 : Nouvelle fiche : LA RAGAZZA DI LATTA
08.04.2014 : Nouvelle vidéo : RED LIGHTS - Bande annonce (vf)
08.04.2014 : Nouvelle vidéo : LES GARDIENS DE LA GALAXIE - Rocket (Bradley Cooper)
08.04.2014 : Nouvelle vidéo : LES GARDIENS DE LA GALAXIE - Drax
08.04.2014 : Nouvelle vidéo : LES GARDIENS DE LA GALAXIE - Groot (Vin Diesel)

Retrouvez toutes les mises à jour et les news du site jour par jour
Ajoutez le flux RSS de SCIFI-MOVIES à Google

Tom Cruise et Cameron Diaz

24.07.2010

Cameron Diaz et Tom Cruise - Tom Cruise et Cameron Diaz

Cameron Diaz et Tom Cruise

Bordeaux était à la fête ce vendredi 23 juillet. Non seulement le Tour de France faisait étape dans la capitale d'aquitaine mais elle accueillait deux acteurs de premier choix, Cameron Diaz et Tom Cruise, pour la présentation en avant première de leur tout dernier film NIGHT AND DAY. Alors bien sur, NIGHT AND DAY n'est pas à proprement parler un film de science-fiction, mais les deux acteurs sont coutumiers du genre et ont même sévi sur le même film, c'était en 2001 pour VANILLA SKY. Et puis on connaît la carrière de chacun d'eux dans le genre : le récent THE BOX (2009) de l'énigmatique Richard Kelly et dans quelques mois la sortie de THE GREEN HORNET (2011)pour la belle Cameron Diaz. Et bien entendu les mythiques MINORITY REPORT (2002) et LA GUERRE DES MONDES (2005) pour les plus célèbres de ces films du genre pour Tom Cruise.

Convenez donc que l'occasion était trop belle et qu'il m'était impossible de ne pas vous rapporter leurs commentaires aux détours non seulement d'une conférence de pesse dans un lieu magique de la région, l'Hotel "Les Sources Caudalie", mais également sur les marches de cette fabuleuse avant-première dont tout le public bordelais se souviendra. Et pour la petite histoire, c'est bien parce que Tom Cruise voulait vivre une étape du Tour de France que cette avant première s'est déroulée ici. Voila comment allier plaisir et plaisir. Merveilleuse journée que ce vendredi 23 juillet…

Tom, comment se sont passées les retrouvailles avec Cameron Diaz et pouvez-vous nous parler de ce mélange de genres qui cohabitent dans NIGHT AND DAY : action, comédie, romance ?

Tom Cruise : Tout d'abord j'ai envie de dire merci d'être ici dans cet endroit merveilleux et dans cette région superbe. C'est un privilège d'être ici. Et puis je suis très excité de participer à une étape du Tour de France.

J'ai adoré retravailler avec Cameron et j'espère que je travaillerai de nouveau avec elle. Ce film est assez unique car c'est un mélange de genres que j'adore, la comédie, la romance et l'action. J'ai grandi en regardant des comédies françaises, le cinéma français m'a toujours inspiré et ce film est intéressant parce que justement il met l'accent sur les personnages, des personnages forts, ce qui est assez rare à Hollywood dans le genre comédie action. Au contraire de MISSION IMPOSSIBLE (1996/2000/2006) où l'accent est posé sur la mission, NIGHT AND DAY repose sur les personnages… même si il y a de l'action, car comme vous le savez j'adore jouer dans ce genre de films.

Cameron Diaz : La première fois que nous avons travaillé ensemble sur VANILLA SKY, c'était une expérience extraordinaire. Tom est merveilleux, c'est quelqu'un de vraiment gentil. A cette époque je travaillais sur deux films à la fois et dès que je suis arrivé sur le tournage, Tom s'est occupé de moi; Du début jusqu'à la fin il a été un partenaire formidable. Donc en acceptant de faire ce film, je savais que j'allais retrouver un partenaire qui était très important pour moi. Bien sur, NIGHT AND DAY est très différent de VANILLA SKY car comme vous le disiez c'est un mélange de romance, de comédie et d'action, mais dès que j'ai lu le scénario je me suis dis, oui ce personnage de Roy Miller est tout à fait taillé pour Tom. D'ailleurs dès que Tom a accepté de faire ce film, celui-ci est devenu plus grand, plus intense. Mais ce qui était très important, c'était de ne pas faire un film de genre mais de faire un film qui mêle les genres de manière tout à fait originale. Je savais qu'on pouvait se soutenir dans cette aventure. On aurait très bien pu se laisser aller vers une comédie romantique ou bien basculer totalement vers l'action, mais avec le réalisateur nous avions décidé de tout mélanger et de créer un film qui ne soit pas un genre mais qui soit un cocktail de tous les genres.

Tom et moi avons fait beaucoup de films, mais faire ce film a représenté un grand challenge car bien sur, outre que nous nous soyons bien amusés à le faire, il a permis de nous surpasser et l'occasion ne nous est pas toujours donnée à Hollywood de travailler sur un film qui nous le permette.

Je sais que l'Hôtel du Cap [d'Antibes] n'en fait plus parti puisque vous y êtes déjà allée, mais qu'est ce qu'il reste sur votre liste de rêves à réaliser ?

CD : Embrasser un inconnu à l'Hôtel du Cap ! (rires)

TC : Aller sur le Tour de France. Pour moi c'est très excitant de pouvoir suivre la course dans les voitures. J'ai grandi dans une petite ville d'Amérique, je n'ai jamais oublié et je me rends compte que c'est un privilège de pouvoir faire cela, dans ce pays extraordinaire, tout comme partager ce film et ce pays avec vous aujourd'hui. C'est un instant formidable.

Tom, dans ce film vous faites toutes vos cascades. Comment cela s'est passé pour Cameron ?

Elle est impressionnante. Elle sait vraiment piloter une voiture, elle a beaucoup de talents. Hier nous étions en Angleterre pour un show intitulé "Top Gear" et tous les cascadeurs que je connais depuis des années ont étés impressionnés par ses capacités derrière un volant. C'est vrai qu'il y avait une cascade que j'avais en tête et que je n'avais jamais réalisé : j'ai toujours eu envie d'être à moto avec une femme derrière moi et de la faire passer devant. A l'époque, je ne savais même pas si le scénario m'y autoriserait, mais cela s'est trouvé possible. Faire passer cette femme devant avec ses flingues à dégommer l'ennemi… Je connaissais les talents comiques de Cameron et je savais que physiquement elle avait les capacités et le talent pour le faire. Je lui ai donc demandé si elle était ok pour faire cette cascade dont j'ai toujours rêvé, voilà tout. Et elle l'a fait !

"Elle est très forte !" explique Tom Cruise - Tom Cruise et Cameron Diaz

"Elle est très forte !" explique Tom Cruise

Mais dans ce film, elle est toute aussi dangereuse que vous !

RC : justement, j'adore ça. Je trouve cela super que la femme ait ce pouvoir…

CD : C'est une métaphore pour l'amour ! Il faut juste flinguer les méchants et ça c'est de l'amour.

Cameron, il parait que vous connaissez un peu la région sud-ouest de la France et il paraît même que vous y avait fait du surf. Est-ce vrai ? Et comment avez-vous connu ce coin de France ?

CD : Vous avez raison, je suis venue surfer à Biarritz. C'était pas génial, parce que j'étais seule, je ne connaissais pas bien le lieu, mais avec un peu d'aide cela a été magique. C'est vrai que j'ai peu d'occasion de venir en France pour me détendre, en principe je viens pour travailler, sauf l'époque où j'habitais à Paris, mais c'était une autre vie et à cette époque là je ne surfais pas. Avec Tom, 10 minutes avant la conférence de presse, on regardait ce lieu magnifique et pour revenir à la question de la "liste de rêves" et bien je me dis que je n'en ai pas besoin car à chaque fois je me dis que je suis tellement chanceuse d'être là ! Aujourd'hui, je me suis réveillée en France. J'ai une chance incroyable. Donc plutôt que d'avoir une liste, je me pince et je me dis que je vis mon rêve.

Vous dites que NIGHT AND DAY est un cocktail de genres. Vous avez justement gouté à tous les genres : la comédie, le thriller, la science-fiction. Quel est votre genre préféré, si jamais il y en a un et dans lequel vous sentez-vous le plus à l'aise ?

J'aime le cinéma, alors j'aime voir tous les styles de films. J'ai toujours eu l'opportunité de jouer dans plusieurs genres de films : science-fiction, comédie, histoires d'amour. Je crois par contre que je n'ai jamais joué dans un film qui soit une pure histoire d'amour entre un homme et une femme et c'est quelque chose que j'aimerais faire. Mais j'aime tous les genres. Chacun est différent, chacun propose un défi différent, par rapport aux personnages, par rapport au film lui-même. En ce qui concerne NIGHT AND DAY c'était une époque de ma vie où j'avais vraiment envie de tourner une comédie. Vous savez, depuis LE DERNIER SAMOURAI (2003), j'ai interprété des rôles plutôt intenses donc j'avais envie de m'amuser un peu comme le personnage de Les Grossman dans TONNERRE SOUS LES TROPIQUES (2008).

CD : Comédie mais beaucoup d'action quand même !

Quelle ont été vos scènes préférées ?

TC : En ce qui concerne Cameron, c'est celle où elle se réveille en Espagne avec une aiguille dans le bras. Pour moi c'était très drôle. J'aime les choix qu'elle fait de son jeu par rapport aux scènes et c'est vrai que ça me fait rire. Bon j'aime aussi d'autres scènes comme celle du café, ou celle de l'avion. C'est une scène clé car elle donne le ton du film. Il y a aussi la scène où je suis suspendu la tête en bas, c'est vrai que j'ai tourné beaucoup de scènes d'action mais là je dois dire que cela a encore été quelque chose de vraiment particulier pour moi. Cela permet surtout non pas tant de se focaliser sur l'action mais sur les personnages. Qui est vraiment mon personnage ? James Mangold a cette force de construction de ses personnages. J'ai toujours voulu faire un film avec lui. J'avais adoré son court métrage qui s'appelait HEAVY (1995) que vous avez peut-être vu, COP LAND (1997) et bien d'autres films encore, car pour moi c'est un réalisateur tout à fait à part. C'est un cinéaste au sens réel du terme, c'est un conteur qui aime et comprend ses personnages et ses films montrent toute la subtilité de sa direction. C'est un peu comme le bon vin, avec le temps on s'aperçoit si le vin vieillit bien ou mal. Et quand on parle cinéma, et que l'on se dit "à quoi ressemblera ce film dans 5 ans, quel sera sont goût ?", en ce qui concerne les films de James Mangold, ils s'améliorent avec le temps comme le bon vin.

CD : Ma scène préférée est celle du café quant Roy arrive tandis que je suis en train de parler à mon petit ami. Je crois que c'est vraiment le début de la véritable histoire d'amour entre Roy et mon personnage car aussi bizarre que cela puisse paraître, Roy est tellement lui-même, chevaleresque, dangereux – carrément, il tire même sur mon ex.

TC : D'ailleurs en répétition je me suis tourné vers James et le lui ai dit que ce serait sympa que je tire sur l'ex de June. Il a dit "Quoi ? Ce serait horrible ! ". Tous les deux lui avons assuré que ce serait très drôle et effectivement, cela a été une scène amusante qui a très bien marché.

CD : Et justement j'ai adoré cette scène car on voit pour la première fois qui est Roy. J'ai adoré son honnêteté et le charme qu'il a à ce moment là, ce qui en fait le moment clé où je tombe amoureuse de lui au milieu de toute cette folie. Je crois que le film est une métaphore pour l'amour car je crois qu'on ne sait jamais avec qui on va vivre une histoire d'amour, où cette histoire va nous entraîner et le voyage qu'elle va nous faire vivre. J'ai vraiment beaucoup aimé cette scène car c'est le début de leur histoire d'amour.

Je pense que l'on peut dire que votre carrière a eu un moment de crise ces dernières années, pensez vous qu'avec ce film vous allez pouvoir effacer tout cela ?

TC : Je ne fais que faire des films et pour moi c'est important de me concentrer là-dessus. Je veux continuer à faire des films et je me sens privilégiée de pouvoir faire ce métier. J'ai envie de dire, laissons les gens écrire ce qu'ils veulent, moi je vis ma vie. Tout ce qu'il m'importe est de continuer à faire des films et de continuer à divertir les gens dans le monde entier. Je me moque de tout le reste. Vous savez, les gens écrivent beaucoup de choses et c'est presque devenu un sport pour certains. Dans les années 80 on a dit ça, dans les années 90, on a dit autre chose. Mais finalement la chose la plus importante à mes yeux c'est de rester vrai et authentique avec moi-même et envers ce que j'aime faire, c'est-à-dire du cinéma.

Mais n'avez-vous jamais eu peur que tout puisse s'arrêter ?

TC : Non, jamais. La perception que les gens ont de moi ne reflète pas la réalité. Il y a un fossé, une sorte de déconnexion entre ceux qui écrivent sur moi et ceux qui me connaissent.

CD : C'est incroyable parce que quand on connait Tom et qu'on travaille avec lui, on s'aperçoit que c'est quelqu'un de totalement passionné par son métier. Ce que l'on raconte sur lui ne l'empêchera jamais de tourner des films. Il est passionné, honnête, entier. Bien sûr il ne pourra jamais empêcher les gens d'écrire des choses fausses sur lui mais cela ne l'empêchera pas de continuer à faire des films que les spectateurs apprécieront. Il est non seulement passionné mais c'est aussi un des meilleurs comédiens. Ce que l'on écrit sur lui et la réalité sont deux choses totalement différentes.

TC : Je me rappelle lorsque RISKY BUISINESS (1983) est sorti, les gens ont dit "oh, il ne fera plus jamais de film". Et quand à 19 ans vous entendez cela… j'ai eu le cœur brisé. J'ai travaillé un moment avec Paul Newman qui m'a dit "Ecoutes, vis ta vie et reste honnête vis-à-vis de toi-même et de ta réalité". J'ai suivi ce conseil. J'aime le cinéma, j'aime ma famille et je suis tout simplement passionné. Je n'ai pas fait du cinéma pour devenir une célébrité, j'ai fait du cinéma parce que j'aime le cinéma et j'ai une chance énorme de pouvoir faire le métier que j'aime. C'est cyclique, on entend dire "c'est fini", "ça continue", "ça ne marche plus", etc. On m'a dit : "TOP GUN c'est terminé, ta carrière est foutue ; RAIN MAN? A quoi vous jouez les gars ? Personne ne regardera ce film ; LE DERNIER SAMOURAI ? Qui veut voir ce film ?" Hollywood n'a pas aimé, ils ont pensé que c'était un film japonais. C'était un désastre qui a rapporté 200 millions de dollars dans le monde ! Vous voyez ce sont juste des colportages de presse.

CD : En 30 ans !

Vous êtes vous trouvés différents, changés par rapport à votre tout premier tournage ensemble, il y a 10 ans à l'époque de VANILLA SKY ?

CD : Cela fait 10 ans, donc forcément les choses ont un peu changé, oui. J'ai trouvé ça tout à fait naturel de retrouver Tom. Le tournage de VANILLA SKY a été rapide, 2 semaines seulement. Ici j'ai eu la chance d'être avec lui pendant 6 mois. Déjà sur VANILLA SKY il m'avait appris énormément de choses, mais là chaque jour il m'apportait et m'apprenait quelque chose. Tout comme sur VANILLA SKY, même si cela peu paraître étrange pour un tel film, et bien on riait tous les jours.

TC : Quand Cameron est venue sur le tournage de VANILLA SKY, elle était en plein tournage de GANG OF NEW-YORK (2002). Elle est arrivée sur une scène extrêmement difficile dans les rues de New York avec les gens qui hurlaient. Elle était déjà incroyable. Ce qui la caractérise vraiment c'est cette concentration incroyable et cette passion qu'elle a elle aussi. Je crois que cela n'a absolument pas changé en elle. Elle prend son travail très au sérieux mais elle–même ne se prend pas au sérieux. Quand on la connaît, dès qu'on la rencontre, ses amis, sa famille, les gens qui la connaissent savent qu'elle est à la fois dans l'humour mais aussi dans l'intelligence du jeu et dans l'amour de son travail. Et puis surtout, elle a toujours envie d'apprendre, et le cinéma c'est apprendre tous les jours, découvrir le personnage, creuser le personnage et aller dans le sens du film. En cela Cameron n'a jamais vraiment changé. Je dois dire que c'était un bonheur et on s'est beaucoup amusés à travailler et jouer ensemble sur ces deux films bien qu'ils aient étés très différents. Et puis ce qui est important c'est d'aller vite. Cameron a cet instinct où elle improvise et à chaque fois elle me surprend. Ca par contre, ça ne s'apprend pas. On peut mécaniquement apprendre le sens du timing mais il faut avoir le sens du rythme et elle l'a… et en plus elle est drôle !

CD : Oui, je le suis ! (rires)